Société

Le Vendredi 13 ! Chance ou malchance ?

Vendredi 13 : entre chance et malchance, d’où vient la superstition ?

Le vendredi 13 est à chaque fois une aubaine pour la Française des jeux. Jour de chance pour certains, de malchance pour d’autres, la superstition autour du vendredi 13 prend sa source dans les symboles religieux.

Est-ce l’occasion de jouer au loto ? Ou plutôt de vous retrancher chez vous de peur que la journée finisse mal ? Dans ce cas, vous êtes paraskévidékatriaphobe, vous avez peur du vendredi 13. Pour certains, cette journée est synonyme de chance : deux fois plus de Français en profitent pour jouer à des jeux d’argent par rapport à d’habitude, selon la Française des Jeux.

C’est tout de même plus généralement une journée placée sous le signe de la malchance. On aurait commencé à avoir peur du vendredi 13 au Moyen-Âge, mais c’est en fait une combinaison entre deux superstitions .

Le vendredi, un jour sacré

Google 1

Pour les trois religions monothéistes le vendredi a une signification très importante. Dans l’islam, c’est le jour saint durant lequel les musulmans prient collectivement. Pour les juifs, c’est shabbat qui commence le vendredi soir, peu de temps avant le coucher du soleil.

Au Moyen-Âge, dans la religion chrétienne, le vendredi est vu comme étant un jour néfaste. Pourquoi ? Car la Passion, jour de la mort du Christ, était un vendredi. C’est pour cela qu’à l’époque, on évitait les banquets ou autres réjouissances ce jour-là.

Pour d’autres religions, sans être un jour sacré, le vendredi reste un jour important. Ainsi pour les yézidis, l’ange Shimna’il a été créé par dieu un vendredi et dans les religions nordiques et germaniques, le cinquième jour de la semaine est dédié à la déesse Freyja, fille du dieu des océans. Les Grecs et les Romains, eux, dédiaient ce jour à la déesse Vénus, symbole de l’amour.

Le chiffre 13, entre chance et malchance

Les origines des croyances autour du chiffre 13 sont aussi nombreuses que floues. Il semblerait que de multiples légendes s’entre-mêlent au gré des échanges culturels et confessionnels qui ont eu lieu partout sur la planète depuis des millénaires.

En France, l’explication régulièrement proposée pour expliquer le 13 comme nombre porte-malheur est celle de la Cène, le dernier repas du Christ, entouré de ses douze apôtres. 13 convives, donc, autour de la table, dont Judas, qui finira par trahir Jésus et provoquer sa condamnation à mort.

Et puisque visiblement, il se passe beaucoup de chose lorsqu’on est attablés, dans la mythologie nordique Loki dieu de la discorde est le 13ème invité surprise d’un repas organisé par Odin durant lequel Loki finira par tuer Baldr, dieu de l’amour, précipitant la bataille de Ragnarök durant laquelle la majorité des dieux trouveront la mort. Egalement, dans la mythologie grecque, le chiffre 13 venait casser l’importante harmonie attribué au 12, considéré comme le chiffre parfait (12 constellations du zodiaque, 12 divinités de l’Olympe…).

Qui de l’œuf ou de la poule ?

Les symboliques du vendredi et du nombre 13 sont systématiquement rapprochés depuis le XIXème siècle, pour créer la croyance commune que l’on connaît aujourd’hui. Toujours est-il que, réelle ou imaginée, la malédiction du vendredi 13 a perduré au fil des siècles et évènements et symboliques sont venus conforter la légende et la légende est venue conforter ces évènements.
Par exemple, l’arrestation des chevaliers de l’ordre des Templiers le vendredi 13 octobre 1307 ou la difficile ascension d’Apollo 13 vers la lune, partie de la terre à 13h13. Plus récemment, le naufrage du Costa Concordia le vendredi 13 janvier 2012 et les tragiques attentats du vendredi 13 novembre 2015 à Paris ont pu venir renforcer la superstition.

La réalité contredit la malédiction

Si un certain nombre de Français considèrent cette date comme maudite, beaucoup la pensent aussi bénie. Notamment ceux qui tentent leur chance au loto et ne parlons pas des heureux gagnants qui grâce à la super cagnotte voient leur vie se changer en rêve un vendredi 13.

Une étude du Centre néerlandais des statistiques d’assurance montre que lorsqu’un vendredi tombe le 13 du mois, les accidents de voiture, les vols et les incendies sont moins fréquents que les autres vendredis. Si les statisticiens néerlandais ne s’aventurent pas à donner d’explication, ils évoquent la possibilité que les gens se montrent plus prudents ce jour-là.

Une possibilité confirmée par une étude de l’Institut pour le management du stress et des phobies qui évoque le chiffre de 21 millions d’Américains qui, par peur, refuseraient de voyager ou de travailler, voire de sortir de chez eux. Cette baisse d’activité n’a pourtant pas d’impact sur la bourse selon Slate, qui cite l’évolution du cours de la bourse aux Etats-Unis. De 1999 à 2009, celui-ci a notamment été en hausse de 0,34% en moyenne.

Alors, vendredi 13 : jour de chance ou de malchance ? C’est vous qui voyez, mais si vous recevez du monde, chez vous, évitez peut-être de vous retrouver à 13 autour de la table, on ne sait jamais…

jamais…

Source : Alpes 1

Télécharger le podcast

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Discover more from Togonyigba

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité