Société

JVE lance une campagne digitale en faveur de la cuisson propre

Les activités marquant le 20 ème anniversaire de l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) se poursuivent. Du 30 novembre au 06 décembre 2021, l’ONG JVE lance une campagne digitale en faveur de la cuisson propre.

Après avoir organisé le 27 novembre dernier à kpalimé le tout premier festival de FuFuzan, l’ONG JVE, dans le cadre de la célébration de ses 20 ans, lance une campagne digitale d’information et de sensibilisation sur la cuisson propre au Togo. L’objectif de cette campagne selon la chargée de la question de la cuisson propre, est d’attirer l’attention du public togolais sur les pratiques écoresponsables qui contribuent à la lutte contre les changements climatiques aussi sur l’avantage des foyers améliorés.

Lisez intégralement le communiqué de l’ONG JVE

COMMUNIQUE DE PRESSE
JEUNES VOLONTAIRES POUR L’ENVIRONNEMENT (JVE) lance une campagne digitale en faveur de la cuisson propre.
Lomé-Togo. Pour tout contact : 98 55 32 87 / 22 20 01 12 / 9021 67 40
Dans le cadre de la célébration de ces 20 ans, JVE lance une campagne digitale d’information et de sensibilisation sur la cuisson propre au Togo du 30 Novembre au 06 Décembre avec publication des affiches comportant de différents messages qui sera publié sur les réseaux sociaux. Cette action est menée également dans le contexte de la semaine mondiale de la cuisson propre qui a été organisé par le Clean Cooking Alliance (CCA) qui s’est déroulé du 18 au 22 Octobre 2021.
Au Togo, les problématiques majeurs liés à la cuisson propre constituent la pollution de l’air intérieur qui est à la base de près de 4000 décès par an. Le problème se présente de la même façon dans les pays africains où on enregistre 500 000 décès par an liés à l’utilisation des combustibles solides et des foyers de cuisson inefficaces ou foyers gourmands qui augmentent les dépenses des ménages en énergie. Selon le West African Clean Cooking Alliance (WACCA), 330 millions d’équivalent CO2 sont émis par ans lors de la cuisson des aliments dans la sous-région ouest-africaine.
Face à ces constats, le Togo a pris des engagements à travers sa politique énergétique qui vise à « assurer, à l’horizon 2030, à toute la population l’accès à une énergie propre de qualité, compétitive qui préserve l’environnement en mettant tout en œuvre pour développer un système performant et durable d’approvisionnement en énergie basé sur des initiatives publiques et privées, individuelles et collectives capables de promouvoir le développement économique et social du Togo ». Aussi, dans le Plan National de Développement (PND), Axe2.5 : « le gouvernement s’engage à moyen terme à développer une politique énergétique qui vise à réduire la dépendance en matière d’approvisionnement et à favoriser l’accès des populations à des services énergétiques fiables et modernes et à un coût abordable ».
Selon le Directeur Exécutif Sena ALOUKA, « cette campagne digitale rentre dans l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, à sauver plus de 4000 vies par an et améliorer la santé maternelle et celle des enfants » car pour lui, « les pratiques de cuisson irrespectueux de l’environnement tuent plus que le palu et le VIH SIDA rassemblé  au Togo». La question nécessite donc une urgence d’action. C’est à juste titre que cette campagne sert de plaidoyer à l’endroit du gouvernement togolais principalement à l’endroit du Ministère délégué auprès du président de la république chargé de l’énergie et des mines à soutenir le Programme DOZO (allumer le feu) à travers le financent qui va permettre de mobiliser les ressources externes, former les artisans, vulgariser à grande échelle les foyers améliorés à bois et à charbon de bois au Togo.
L’objectif de cette campagne selon Mme GOKA Atsufui Mawuli, chargée de la question de la cuisson propre à JVE, est d’attirer l’attention du public togolais sur les pratiques écoresponsables qui contribuent à la lutte contre la désertification, donc la lutte contre les changements climatiques, aussi sur avantages des foyers améliorés qui va permettre de créer plusieurs emplois dans le secteur des énergies renouvelables au Togo.
JVE dans la mise en œuvre de la phase 2 de son Programme d’Accès des Communautés à l’Energie Durable (PACED2), prévoit des actions qui vont renforcer la résilience des communautés face aux changements climatiques. Notons que JVE a également participé à la création de plusieurs réseaux qui travaillent sur la question notamment le Clean Cooking Alliance, la Synergie des Acteurs des Energies Renouvelables au Togo (SAER-TOGO).
Cette campagne / plaidoyer est un rappel sur les ambitions et engagements du gouvernement qui a prévu dans le Plan d’Action National des Energies Renouvelables de diffuser près de 2millions de foyers améliorés afin d’augmenter le taux d’accès à l’horizon 2030. Une action qui va permettre de réduire le taux des émissions de CO2, d’où l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, créer des emplois, réduire la déforestation…

Marc GNAZOU

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

79 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité