Pub0
InternationalePOLITIQUE

France/Présidentielle : La maire de Paris, Anne Hidalgo est candidate !

Anne Hidalgo, 62 ans, maire de Paris, a annoncé dimanche 12 septembre, sa candidature à l’élection présidentielle de 2022.

Anne Hidalgo

La maire de Paris devra passer d’abord par un vote interne des militants socialistes, après le congrès du PS fin septembre, pour se départager de ses potentiels concurrents

Parmi les concurrents, le maire du Mans Stéphane Le Foll, ancien député et ministre sous François Hollande pourrait mettre en difficulté sa victoire.

Mais selon La presse française, le patron du Parti socialiste Olivier Faure, soutient farouchement la candidature d’Anne Hidalgo.

Ainsi les observateurs politiques estiment quasi-officielle la candidature d’Anne Hidalgo pour le parti socialiste qui s’était vu infliger une claque lors du premier tour des élections présidentielles avec Benoît Hamon.

Anne Hidalgo a déjà un programme pour son pays

« Les défis qui nous attendent sont immenses. L’humanité vit des bouleversements sans précédent. Je sais qu’il y a dans notre pays une force immense, une capacité à se relever de tout, la volonté de bâtir un bel avenir ! », a expliqué la nouvelle candidate.

« Nous devons transformer nos modes de vie. Nous devons transformer notre économie parce que la planète est notre seul refuge et la seule source de vie », a mis en garde également la maire socialiste.

« Je veux que les classes moyennes, les catégories populaires, les travailleurs précaires, les jeunes, les personnes handicapées retrouvent de l’espoir grâce à l’évolution en profondeur de l’école, de l’université, à la généralisation des formations en alternance », a encore promis Hidalgo comme le font tous les autres candidats.

“Stop au saccage Présidentielle”
Elle a ajouté vouloir “commencer par mettre fin au mépris, à l’arrogance, au dédain, à la condescendance de ceux qui connaissent si mal nos vies mais décident loin de nous, de tout, tout le temps, sans nous”, décidée à se détacher de l’image parisianiste que lui collent ses opposants.

Une poignée d’entre eux, bloqués derrière des barrières à quelques centaines de mètres, se sont fait entendre pendant son discours en brandissant une pancarte “Paris aujourd’hui, demain la France. Stop au saccage”, en référence à la campagne à Paris dénonçant les travaux dans la capitale. S’ajoutant à plusieurs autres candidatures à gauche, Anne Hidalgo est créditée de 7 à 9% des voix selon les sondages.

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez