AfriqueInternationale

Burkina Faso/ Le président désigné Ibrahim Traoré, pourra t-il réussir là où ses prédécesseurs ont échoué ?

Sans surprise, le capitaine Ibrahim Traoré a été officiellement investi comme nouveau président de la transition au Burkina Faso jusqu’à la tenue d’élections en juillet 2024. C’était lors de l’assise nationale qui s’est tenue vendredi 14 octobre 2022 dernier a Ouagadougou.

Les assises nationales rassemblant quelque 300 personnes des « forces vives » du Burkina, ont adopté l’article 5 d’une « charte de la transition » qui stipule que « le président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR, junte au pouvoir, ndlr) assure les fonctions de président de la transition, chef de l’Etat, chef suprême des Forces armées nationales ». Cet article ajoute que « le président de la transition n’est pas éligible aux élections présidentielle, législatives et municipales qui seront organisées pour mettre fin à la transition ».

Le capitaine Traoré a pris la tête du MPSR depuis le putsch du 30 septembre.

Les assises ont également adopté l’article 4 de cette charte qui souligne que « le mandat du président de la transition prend fin avec l’investiture du président issu de l’élection présidentielle » prévue en 2024.

Google 1

Le capitaine Traoré aura pour mission de conduire le pays vers un retour à l’ordre normal, c’est à dire le come back des civiles au pouvoir a l’issue des élections présidentielles qui se tiendront en 2024. Mais le grand défi qui reste le talon d’Achille du nouvel homme fort du Faso demeure la question sécuritaire. Le Burkina Faso est depuis des années confronté à la barbarie des groupes terroristes qui ont occupé déjà plus du quart du territoire du pays.

Alors face à l’incapacité des dirigeants du pays a mettre hors d’état de nuire ces hommes sans foi ni loi, les militaires Burkinabè ont régulièrement monté au créneau, pour déloger ces dirigeants » incapables » ,en témoigne ce qui est arrivé à l’ex président Rock mark Christian kabore, dont le mandat a été écouté en janvier 2022 par les militaires, pourtant démocratiquement élu . On lui reproche son incapacité à trouver de solutions durables aux menaces terroristes qui devient récurrentes dans le pays. Après huit mois de transition, son successeur damiba qui avait promis ciel et terre venir à bout de ces groupes djihadistes, est finalement chassé par ses collègues militaires pour la même cause.

Beaucoup d’observateurs se demandent si l’actuel nouvel homme fort du Faso pourra t-il réussir la où kabore et damiba ont échoué ?

La question reste plus légitime d’autant plus que depuis sa prise de pouvoir le capitaine, Ibrahim Traoré nouveau locataire du Palais de kossiam n’est pas encore parvenu à récupérer certains territoires dans la main de ces djihadistes, entres autres la localité de djibo ou la vie devient difficile, et manger devient un véritable chemin de croix. D’aucuns diront qu’il est trop tôt de dresser un bilan et trouver de grande panacée aux désordres de cette maffia, mais tout porte a croire que les mêmes causes produisent les mêmes effets, et qu’il faille guérir le mal djihadistes par sa racine.


Il urge une concertation nationale sérieuse qui fait appel à toutes les forces vives du Faso pour venir définitivement a bout de la gangrène. Le capitaine Ibrahim Traoré pourra t-il relever ce défi ? Attendons de voir.


Freddy roger amegnignon

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité