JusticeNationale

Togo/politique : Djimon Oré condamné par le Tribunal de première instance de Lomé

L’ancien ministre de la communication, Djimon Oré ne sera pas libre comme l’ont souhaité certaines voix de l’opposition et des Organisations de la société civile. Le Tribunal de première instance de Lomé, statuant en correctionnel, a condamné mardi 18 mai 2021, Djimon Oré à 24 mois de prison ferme selon nos confrères du site d’information Togoscoop.info

L’actuel président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), est condamné par le Tribunal de première instance de Lomé. Selon notre rapporteur, la cour a reconnu l’ancien ministre de la communication coupable d’outrage aux représentants de l’Autorité publique et diffusion de fausses nouvelles. Cependant, il précise que la charge de tentatives de troubles aggravés à l’ordre public a été rejetée par la cour.

Par ailleurs, notre source indique qu’au moment où Djimon Oré comparaissait au tribunal de Lomé, son village natal, kamina, est assiégé par un fort détachement de militaires à la recherche de cache d’armes.

Solange A.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

55 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité