Pub0
Échos des ÉcolesÉducation

Togo / BEPC : 64917 filles et 75658 garçons à la frontière du lycée

Les candidats du Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC) composent ce mardi 13 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire. Eke Kokou Hodin, le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’Artisanat a donné, au CEG Agoè centre vers 7h en allant, le ton au démarrage de cet examen qui ouvre la porte du lycée aux collégiens. L’effectif total des candidats selon le ministre est de 140 575 dont 64 917 filles et 75 658 garçons.

Pour cette année 2021, l’effectif des candidats a connu une augmentation de plus 8% soit 10 580 candidats entre 2020 et 2021. Après la tournée dans quelques centres d’écrits, le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’Artisanat s’est livré aux professionnels des médias. Eke Kokou Hodin a précisé à la presse, l’objectif réel de cette tournée.

« Nous sommes venus, porteur des messages du chef de l’État, de madame le premier ministre et de tout le gouvernement. Un message d’encouragement, de soutien, de souhait et de bonne réussite à tous les candidats de BEPC 2021. Voilà l’objet de notre tournée de ce matin après avoir lancé le démarrage de l’examen du BEPC » a déclaré Eke Kokou Hodin, le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’Artisanat.

Par ailleurs, le ministre a remercié les parents d’élèves pour la promotion de l’éducation au Togo. Selon lui, l’augmentation de l’effectif de cette année provient de l’effort des parents d’élèves. « Le chiffre de cette année a progressé par rapport à 2020. Nous avons une progression autour de 10.000. L’effectif total de cette année est de 140.575 candidats dont 64.917 filles. Nous saluons l’effort des élèves et de leurs parents pour la promotion de l’éducation au Togo » a-t-il souligné

L’effectif des élèves candidats inscrits à cet examen est passé de 130 232 en 2019 à 129 995 en 2020, puis à 140 575 en 2021. L’effectif de filles candidates est passé de 70 132 en 2020 à 64 917 en 2021, soit une diminution de 7,43%. Cet écart appelle à une analyse plus approfondie pour en déterminer les raisons. Par contre, celui des garçons a progressé de 26,39%, passant de 59 863 en 2020 à 75 658 en 2021.

Fabrice G

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez