Nationale

Togo | Affaire Toussaint Bitala Madoulba : Le Gle Félix Kadangha jugé pour complicité d’assassinat

Déjà 3 ans, le 04 mai 2020, que le Col Toussaint Bitala Madjoulba a été assassiné dans son bureau au camp militaire, et les auteurs de ce crime odieux ne sont toujours pas connus. Et c’est dans cette affaire dite « MADJOULBA » , que le général de division Kadangha Abalo Félix, ancien chef d’Etat-major général des Forces Armées Togolaises (FAT) est poursuivi entre autres pour complicité d’assassinat et complot contre la sécurité intérieure de l’État. L’audience privée dans ce procès inédit a démarré ce lundi 23 octobre 2023.

Général Kadangha debout dans le box des accusés

Le tribunal militaire togolais opérationnel depuis quelques semaines dont les activités ont effectivement démarré le lundi 09 octobre 2023 à Lomé par un atelier d’imprégnation des différents corps des Forces armées togolaises (FAT), va en effet devoir conduire son tout premier procès, mais à huis-clos, loin des médias et pour une semaine selon certaines sources.

Les accusés, le général Abalo Félix Kadangha et compagnie

En outre, seront également dans le box des accusés, le Colonel Ali Kodjo, le Commandant Atèkpè, le chauffeur de feu Colonel Madjoulba, la Secrétaire particulière de feu Madjoulba, Le Lieutenant-Colonel Agbonkou,

Deux autres officiers, cités à plusieurs reprises dans ce dossier par le Général Félix Kadangha dans sa déposition, comparaîtront libres à titre de témoins : il s’agit du Colonel Alex Yotroféi Massina, à l’époque des faits Directeur Général de la Gendarmerie nationale et le Colonel Charles Sogoyou, chef d’Etat-major de l’armée de terre à l’époque des faits.

Google 1

Plus tôt, lundi 16 octobre 2023 dans une note, le procureur militaire Mgt-Lcol Kpatchaa Melou, informait Maître Amegankpoe Yaovi, avocat au Barreau du Togo et conseil du Général Kadangha, de la tenue de l’audience dans l’affaire MP C/ Songuine Yendoukoa et autres.

Cette démarche du procureur militaire s’inscrit dans le cadre de l’ordonnance du 12 octobre 2023, où le juge d’instruction ordonnait le renvoi à la chambre criminelle du tribunal militaire des nominés Songuine Yendoukoa et autres dans l’affaire visée.

Général de Division Kadangha Abalo

« Faisant suite à cette ordonnance, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que l’audience de jugement de cette affaire dans laquelle vous êtes conseil du prévenu Général de Division Kadangha Abalo, poursuivi pour complicité d’assassinat, complicité d’entrave au bon fonctionnement de la justice et complot contre la sécurité intérieure de l’Etat, s’ouvre le lundi 23 octobre 2023 à 8 heures à la grande salle des audiences du tribunal de grande instance de Lomé », a indiqué le procureur militaire dans sa note.

Kadangha Abalo jugé pour trois chefs d’accusation et encourt 20 ans de prison : complicité d’assassinat, complicité d’entrave au bon fonctionnement de la justice et complot contre la sécurité intérieure de l’Etat.

Au Togo, le Code pénal en son article 664 qualifie de « complot contre la sécurité intérieure de l’Etat », la résolution arrêtée entre plusieurs personnes en vue de déstabiliser, mettre en péril ou supprimer les institutions de la République togolaise. Surtout lorsque cette résolution est concrétisée par un ou plusieurs actes matériels tendant à la planification ou l’organisation du complot.

« Le complot est puni d’une peine de vingt (20) ans de réclusion criminelle. La peine est portée au maximum de la réclusion criminelle à temps lorsqu’il est commis par une personne dépositaire de l’autorité publique », précise l’article 664 du code pénal.

Il sied de rappeler que c’est au lendemain de la cérémonie de prestation de serment du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, à la suite des présidentielles du 22 février 2020, que Toussaint Bitala Madoulba à été assassiné le 04 mai 2020.

Même si tout semble montrer que l’on connaîtra les circonstances de la mort du Col Bitala Madjoulba, l’ex-commandant du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) , son épouse Mayen Marie-Grace Bayilabou quant à elle, ne connaitra jamais les donneurs d’ordre et assassins de son mari puisqu’elle est décédée le jeudi 19 octobre 2023 suite à la dégradation de son état de santé nous dit-on.

Rappelons que le général de brigade Abalo Kadangha-beau frère du président Faure Essozimna Gnassingbé-, qui était l’ancien chef d’état major général des FAT, l’ex commandant de la Force d’Intervention Rapide (FIR), devenue BIR et président de la Commission nationale de la lutte contre la prolifération, circulation et le trafic illicites des armes légères et de petits calibres (CNLPAL), a été arrêté et écroué le jeudi 12 janvier 2023.

Affaire à suivre…

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité