ActualitésAfrique

Côte d’Ivoire/Bédié-Ouattara-Gbagbo : Une rencontre sans espoir sur le retour définitif de la cohésion sociale ?

Ce jeudi 14 juillet, le président Alassane Ouattara reçoit ses prédécesseurs Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à Abidjan, apprend TogoNyigba de source officielle. On voit les trois hommes d’État en photo aujourd’hui.

Cette rencontre avait été évoquée durant le dialogue politique organisé en début de cette année. Elle devrait servir à faire avancer la réconciliation après les crises de 2010-2011 puis 2020, mais également préparer les prochains scrutins de 2023 jusqu’à la présidentielle de 2025.

La dernière entrevue des « trois grands », comme certains les appellent, c’était il y a plus de dix ans. C’était avant le premier tour de la présidentielle 2010. Ce nouveau mini-sommet entre Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié reste néanmoins « un classique » pour l’historien et enseignant Arthur Banga. Il explique que ce genre de réunions : « Ça a toujours eu lieu en Côte d’Ivoire, souvenez-vous à la fin des années 1980 déjà, la célèbre rencontre Laurent Gbagbo et Félix Houphouët-Boigny. Et puis tout au long de la crise, d’abord les sommets des quatre grands, quand Robert Gueï était vivant. Ensuite Ouattara, Bédié, Gbagbo se rencontraient souvent autour des accords. Ce sont des rencontres qu’on a souvent dans les périodes de tension.

Pour le Tête-à-tête de ce jour voulu par Alassane Ouattara, beaucoup d’analystes politiques surtout ne voient pas un espoir pour le retour à la paix totale. Puisque cette rencontre se tient à quelques mois des élections législatives de 2023. Nous savons en Afrique que les dirigeants ont souvent cette habitude à l’approche d’une élection. Ils font tout, tendent la main, tout ceci en vue de remporter le scrutin.

Pour ces législatives qui s’annoncent avec tous les dangers en Côte d’Ivoire, comment pourrait-on éviter une éventuelle crise l’année prochaine si des bâtons de mettent dans les roues des formations politiques surtout de l’opposition ? Alors que Laurent Gbagbo a déjà créé son parti politique en vue de participer aux prochains scrutins dont les législatives 2023, la victoire du parti présidentiel est-elle assurée ?

En cas des fraudes électorales, que fera l’opposition ? En tout cas, si cette rencontre n’a rien avoir comme impact politique, on le saura aux législatives 2023.

AATAB

14-07-2022

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité