Pub0
ÉconomieNationale

Togo/Filière coton : le groupe Singapourien Olam investit 4,5 milliards de FCFA pour redynamiser un secteur en voie d’extinction

En attendant la construction future d’une usine de transformation du coton à Adetikopé, sur la PIA, le Togo peut rêver à une filière coton durable.

Le groupe Singapourien Olam, actionnaire à 51% de la nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) depuis 2020, entend atteindre l’objectif des 225.000 tonnes de coton en 2025.

Pour le compte de la saison 2021-2022, le groupe mère d’Arise, l’entreprise constructrice de la Plateforme industrielle d’Adétikopé, a lancé une campagne de reconquête des acteurs en vue d’améliorer « les rendements, mais aussi augmenter les revenus des producteurs » a déclaré Simfétchéou Pré, le président du conseil d’administration de la NSCT.

Pour atteindre l’objectif des 225 000 tonnes, la nouvelle administration a prévu investir plus de 4,5 ml milliards de FCFA dans la filière.

Cette nouvelle approche est orienté vers la redynamisation du secteur et traduit « de manière irréfutable notre volonté et notre d’honorer notre engagement que nous avons pris devant le chef de l’État. Nous devons être à la hauteur de ces exigences » martèle Martin Drevon, DG adjoint chargé des opérations de la NSCT.

Il faut souligner que la filière coton est dans une impasse terrible. Pour le compte de la campagne écoulée, la Togo avait enregistré une chute de 43 % de la production, pour faute de volonté politique et de mauvaise gestion de la filière.

Malcolm

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez