Société

Voyage par réseaux sociaux : Un autre moyen d’arnaque selon la police togolaise

La faim et la misère peuvent conduire l’homme à poser un acte hors commun. Le gain facile, pousse l’être humain à poser des actes insensés ou du moins à ne plus respecter le bon sens de la vie. C’est le cas de certains individus mal intentionnés qui font de fausses promesses d’emplois à l’étranger aux jeunes diplômés à travers les réseaux sociaux.

La police togolaise à travers un communiqué informe la population, des manœuvres frauduleuses de certains individus mal intentionnés qui demandent souvent à leurs victimes d’envoyer de l’argent par transfert d’argent pour préparer leur arrivée dans le pays d’accueil. Ces arnaqueurs selon la police togolaise ont pour objectif d’escroquer et de spolier leurs victimes de tous leurs biens.

Lisez le communiqué de la police

Depuis un certain temps, nos services reçoivent des plaintes ou des témoignages selon lesquels des sociétés fictives ou des individus mal intentionnés font de fausses promesses d’emplois à l’étranger aux jeunes diplômés à travers les réseaux sociaux. Leur objectif, en réalité, n’est pas de les aider à avoir un emploi mais de les escroquer et de les spolier de tous leurs biens, s’ils réussissent à les faire déplacer à l’étranger.

Dans leurs manœuvres frauduleuses, ces individus mal intentionnés demandent souvent à leurs victimes d’envoyer de l’argent par transfert d’argent pour préparer leur arrivée dans le pays d’accueil, notamment, pour payer l’avance sur leur loyer et s’acquitter d’autres frais administratifs pour garantir leur emploi. Une fois l’argent envoyé, deux situations se présentent : ou l’escroquerie s’arrête là avec le correspondant de la victime qui devient inaccessible, ou elle se poursuit avec l’arrivée effective de la victime dans le pays d’accueil. Arrivée dans le pays, les escrocs vont spolier la victime de tout son avoir avant de l’abandonner à son propre compte. Elle est alors obligée de faire des menus travaux, souvent très durs, pour survivre. Et, il y en a qui y laissent malheureusement leur vie.

Pour ne plus tomber entre les mains de ces arnaqueurs et trafiquants d’êtres humains, la police nationale à travers le BCN Interpol se tient prête aux côtés de ceux qui seront dorénavant contactés à ce sujet pour vérifier l’existence et la crédibilité de tout service d’accueil à l’étranger qui prétend faire des recrutements d’employés dans les pays tiers.

Comme toujours, la Police compte sur tous les citoyens pour mettre un terme à cette pratique fâcheuse contre nos vaillants jeunes dont le seul désir est de travailler.

Voici le numéro de téléphone du BCN Interpol : 22212358.

La police nationale, toujours à votre service.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

101 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité