Afrique

UA/Burkina Faso : « Nous demandons le soutien de la communauté internationale au Burkina Faso pour faire face à tous les défis » dixit Bankole Adeoye

L’Union Africaine (UA) a lancé un appel à toute la communauté internationale Vendredi 19 Août 2022. L’initiative vise à soutenir la transition au Burkina Faso en vue de faire face aux défis sécuritaires et organiser des élections.

À cet effet, S.E. Ambassadeur Bankole Adeoye, Commissaire aux Affaires Politiques, à la Paix et à la Sécurité de la Commission de l’Union Africaine, après une rencontre avec le Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, président de la transition a déclaré : « Nous demandons le soutien de la communauté internationale au Burkina Faso pour faire face à tous les défis ».

Depuis mercredi dernier à Ouagadougou, Mr Adeoye présidait une délégation de l’Union Africaine, venue évaluer la conduite de la transition et la situation sécuritaire et humanitaire au pays des hommes intègres confronté à des violentes et répétées attaques terroristes depuis 2015.

Mr Adeoye a révélé qu’ils ont « fait une évaluation du processus, surtout le plan de la transition qui aboutira à des élections ». Il a mis un accent particulier sur «la nécessité d’assurer une bonne transition, crédible, transparente et juste » tout en assurant au Lieutenant-Colonel Damiba de « l’engagement de l’Union africaine à soutenir la transition burkinabè, son peuple et son gouvernement ». Il l’a également rassuré que quand ils « auront constaté des étapes claires vers une amélioration, une restauration et une pacification, l’UA va élargir et accroître son soutien pour permettre au Burkina Faso de réaliser la stabilité et la sécurité »

S’adressant à la communauté internationale, il a laissé entendre que « nous devons tous travailler ensemble, que ce soit au niveau de l’UA, du G5 Sahel et des pays voisins, pour faire face aux problèmes de sécurité, d’extrémisme et de banditisme ».

En rappel, la durée de la transition avant le retour à l’ordre constitutionnel a été fixée à deux ans, dans le cadre d’une large consultation nationale avec toutes les parties concernées. Le Burkina Faso vit une transition politique suite au changement opéré au pouvoir le 24 janvier 2022 par des militaires contre le président, Roch Marc Christian Kaboré.
Pendant son séjour, la délégation a échangé avec le Premier ministre Albert Ouédraogo. Elle a aussi eu à rencontrer des acteurs de la société civile, des leaders religieux et coutumiers, ainsi que des ambassadeurs accrédités au Burkina Faso.

Ces dernières heures ont été des heures sombres pour le Burkina qui se trouve confronté à une multiplication des attaques terroristes, particulièrement au niveau de ses frontières avec le Mali et le Niger. Aussi, il reste toujours suspendu des instances de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union africaine (UA).

SOH Essozolim Victorien

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité