Pub0
Santé

Togo/Vaccination contre Covid-19, Dr Christian Spieker : Oui…mais le Togo a fait un mauvais choix !

Le gouvernement togolais s´efforce et s´est fait livrer ce vaccin Astrazeneca pour freiner la propagation du virus. C´est une bonne chose car je suis partisan aussi de la vaccination contre ce virus qui depuis un peu plus d´un an, a mis le monde tout entier à genou sur le plan sanitaire et économique, même les voyages, on ne pourra plus les effectuer tranquillement. Ce virus a déprogrammé tout le monde, même moi-même dans mes projets en vue.

Mais il faut le dire très clairement aussi et sans ambages que le choix du gouvernement porté sur le vaccin Astrazeneca n´est pas le bon choix car ce vaccin n´est pas efficace comme on pouvait s´y attendre. Il y a un grand doute qui plane sur son efficacité ici en Europe et ailleurs dans le monde. Pfizer-BioNtech est le vaccin le plus sûr selon les analyses. Même contre les variants sud-africains et anglais, il est le plus efficace. Or, ce sont ces variants même qui compliquent actuellement la lutte contre ce coronavirus en raison de leur dangerosité et la rapidité dans la propagation. C´est pourquoi même en Europe un autre masque de type FFP2 ou ce qu´on utilise dans les blocs opératoires sont devenus obligatoires pour pouvoir lutter plus efficacement contre ces variants anglais et sud-africains. Les masques en tissus ne sont plus autorisés ici en Europe.

Au départ, bon nombre de ceux qui se sont déjà fait vacciner dans certains pays, ont fait part d´effets secondaires graves, provoqués par ce vaccin Astrazeneca, tels que les maux de tête et les effets grippaux. Entre-temps même le laboratoire qui produit ce vaccin à Londres, a annoncé que le vaccin n´est pas recommandé aux personnes dont l´âge dépasse 65 ans. Et puis quelques jours après, ils ont levé cette barrière et dit qu´on peut l´administrer aux personnes plus âgées. Pour convaincre les citoyens européens, les gouvernements et la Commission européenne ont aussi autorisé l´administration de ce vaccin aux personnes de plus de 65 ans. Cette maladresse dans la communication n´inspire pas confiance chez les populations.

Pour ce qui concerne le Togo, il serait mieux et même recommandable que le gouvernement suspende aussi cette campagne de vaccination et attende quelques jours pour voir si ceux qui sont déjà vaccinés à Lomé vont ressentir les mêmes effets secondaires ou autres. Les analyses aussi sont en cours en Europe pour le cas de thrombose ou d´autres effets secondaires plus graves afin de savoir si ces problèmes dont on fait échos par ici et par-là, sont en rapport direct avec ce vaccin Astrazeneca.

Ce qui rend encore plus inquiet depuis hier, ce sont les informations reprises par les chaînes de télévision qui font état de ces problèmes de thrombose parmi ceux qui sont vaccinés. Il y a déjà un décès enregistré en Autriche chez une infirmière de 49 ans pour ce problème de thrombose après l´administration de ce vaccin. Sa collègue de service, elle aussi a des problèmes de thrombose pulmonaire pour ce même cas mais son cas est moins grave car elle est en voie de guérison, annonce-t-on. C´est ce qui a amené même l´Autriche à suspendre temporairement la vaccination pour voir plus clair. La commission européenne quant à elle, et pour rassurer les populations, essaie de ne pas lier ce décès enregistré en Autriche à ce vaccin. Il faut dire qu´en Europe ici, ils sont en retard dans la vaccination et pour cela, ils essaient de rattraper ce retard en rassurant les populations par des annonces qu´Astrazeneca est efficace.

Actuellement plusieurs pays ont suspendu la vaccination par mesure de prudence. C´est le cas du Danemark, de la Bulgarie, d´Islande, de la Norvège, du Luxembourg, de l´Autriche et même de Thaïlande qui l´a aussi supendu. Mais toujours, l´Agence européenne des médicaments (l´EMA) ne cesse de rassurer les populations sur ces cas de thrombose qu´elle ne veut pas lier à ce vaccin Astrazeneca. Au même moment le gouvernement britannique met tout son poids pour défendre ce vaccin produit sur son sol par l´université londonienne d´Oxford et le laboratoire anglo-suédois. C´est aux dirigeants africains de faire la part des choses et de ne pas suivre aveuglement ces communications venues des dirigeants européens car ce sont des communications politiques pour rassurer leurs populations. Ils sont sous pression par ces variants, ce qui n´est pas le cas en Afrique.

Le vaccin qui rassure et qui, pour le moment n´a pas encore enregistré d´effets secondaires graves, est celui développé par le duo américano-germanique Pfizer-BioNtech. Même Israël qui l´a utilisé pour sa population en grande quantité et a aussi réussi dans sa campagne de vaccination, a annoncé que son efficacité va même jusqu´à 97% contre les formes graves de ce virus après leur analyse et expertise. Même à titre personnel ici en Allemagne, mon beau-père a été déjà vacciné par ce vaccin Pfizer-BioNtech et a reçu aussi la seconde dose de ce vaccin Pfizer-BioNtech, puisqu’il faut deux doses pour ce vaccin, et jusqu´à présent il n´a rien senti comme effet secondaire même minimal après l´administration des deux doses espacées de quelques semaines. Moi, personnellement, c´est Pfizer-BioNtech ou rien. Je ne me laisserai pas ici administrer l´Astrazeneca. Ça ne m´inspire pas confiance.
.
Le seul inconvénient de ce vaccin Pfizer-BioNtech, c´est sa conservation à une température très basse jusqu´à moins de 70°. C´est ce qui ralentit sa rapidité en Europe dans la vaccination. En Afrique, ce ne sera pas non plus facile sur le plan logistique pour sa conservation à une telle température très basse. Mais pour raison de son efficacité, c´est ce qui est souhaitable pour la population au Togo au cas où le gouvernement pouvait le commander.

Le gouvernement n´a pas d´autres choix que de suspendre temporairement Astrazeneca pour raison de prudence comme les pays qui ont commencé par l´administrer mais l´ont suspendu aussi pour la même raison de prudence liée à ces problèmes de thrombose que rencontrent certains de ceux qui se sont fait vacciner.

L´Europe a failli dans la campagne de vaccination. Ils ont pris beaucoup de retard. Pour cela, ils essaient de rassurer les citoyens européens avec ce vaccin Astrazeneca.

Il faut même remercier Dr. Georges Kouessan qui a vite réagi et demandé au gouvernement de suspendre temporairement la campagne de vaccination d´Astrazeneca par mesure de prudence. La balle est maintenant dans le camp du gouvernement. Lui, il a réagi non seulement en leader responsable mais étant aussi un professionnel de la santé. C´est quelqu´un pour qui j´ai beaucoup de respect et d´amitié.

Dr Christian Spieker

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez