Société

Togo | Revalorisation du SMIG à 52.500F. Un an déjà : les travailleurs du privé sont-ils abreuvés d’illusions ?

Le 31 décembre 2023, en application des recommandations d’un accord intervenu le 30 décembre 2022 entre le Conseil National du Patronat togolais, le gouvernement et ses partenaires sociaux (centrales syndicales et organisations professionnelles des employeurs), le Ministre de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social, Gilbert Bawara a pris un arrêté portant le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) de 35 000 F CFA à 52 500 F CFA, soit une augmentation de 50%. Mais les Travailleurs du secteur privé seraient encore abreuvés il y a une année déjà d’illusions et de promesses ?

Le Mouvement Martin Luther King du pasteur Edoh Komi constate avec amertume que c’était juste un effet d’annonce et que les travailleurs peinent toujours à s’offrir au moins, un repas équilibré par jour.

En intégralité, le texte du MMLK du Pasteur Edoh Komi…

« Togo/Bilan : un an après la revalorisation du SMIG de 35000 à 52.500F !

Le SMIG est passé de 35000 à 52500f depuis le 1er janvier 2023. Un an après, le Mouvement Martin Luther King constate avec tristesse que cette revalorisation reste un effet d’annonces et n’a pas d’incidences effectives sur la vie des travailleurs des catégories professionnelles concernées. Pis, les employeurs en profitent pour menacer de licenciement les travailleurs s’ils continuent de réclamer l’application de cette décision du gouvernement et c’est dans les sociétés de la zone franche que cela se passe souvent. Malgré les cris de détresse des Togolais, rien ne se fait et tout porte à croire que les décideurs ne semblent pas être concernés. Comment une décision de cette ampleur est foulée impunément aux pieds par les employeurs dont la plupart sont venus de l’extérieur ? Il est clair que l’euphorie et la joie suscitées par cette revalorisation du SMIG auprès des travailleurs du secteur privé togolais n’est que de courte durée. Certains regrettent même cette décision car elle vient leur compliquer la vie avec les employeurs qui sont constamment sur leurs nerfs. Soit le SMIG est revalorisé et est appliqué ou soit il reste à 35.000f.

Google 1

Face à ce tableau de désillusion, le Mouvement Martin Luther King attire l’attention du gouvernement sur l’attitude cynique des employeurs qui refusent systématiquement d’appliquer le nouveau SMIG et espère qu’il va tirer les conséquences de cette défiance.

Lomé, le 25 février 2024

MMLK – La Voix des sans voix »

Faut-il le rappeler, cette annonce du gouvernement et de ses partenaires sociaux n’a rien changé dans la vie des travailleurs du secteur privé, tous secteurs confondus, et surtout ceux de la zone franche et des personnes qui travaillent dans l’informel, les employés de maison (communément appelé-es domestiques), les employés de bureau, les enseignements…etc, pour ne citer que ceux là. Le gouvernement doit réagir sur cette avancée majeure, fruit d’une gouvernance concertée, saluée d’ailleurs par le Président togolais, Faure Gnassingbé dans son adresse à la Nation en fin d’année 2022, afin que les patrons du secteur privé puissent appliquer cette décision décrétée il y’a déjà un an.

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité