AfriqueÉducation

TOGO/ Éducation : faut- il supprimer le probatoire du système éducatif togolais ? Le ministre Dodzi KOKOROKO a tranché

Dans le système éducatif togolais le probatoire encore appelé le baccalauréat première partie est un examen qui permet aux apprenants de la classe de première d’accéder à la classe de terminale. Mais la particularité de cet examen est qu’il n’est pas sanctionné par un diplôme. D’où les voix s’élèvent pour sa suppression pure et simple.

Ce mercredi dernier à la faveur d’un panel organisé par le ministère chargé de la jeunesse à l’université de Lomé,le ministre Dodzi KOKOROKO présent sur les lieux a profité pour trancher cette épineuse question: « notre héritage est ce qu’il est » a- t-il dit. Mais il poursuit en affirmant que  » nous n’avons pas aujourd’hui peur de transcender ce système et dire un jour que nous pouvons nous passer du probatoire ».

Avec ces propos du ministre Kokoroko, et vue les réformes que ce dernier ne cesse d’apporter dans le milieu éducatif, dirigeons-nous vers la suppression futuriste du probatoire au Togo ? Les jours à venir nous édifieront.

LIRE AUSSI :Togo /le ministre Dodzi Kokoroko annonce des réformes dans le secteur de l’éducation dès la rentrée 2022-2023

Olivier KOUDJO

Google 1

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité