Pub0
ActualitésNationaleSociété

TOGO : Deux(2) mesures socio-économiques pour répondre à la vie chère

Le gouvernement décide de prendre en charge la tranche sociale des factures d’électricité et d’eau pour le compte du mois d’août 2021 et rend gratuit les frais d’inscription pour les élèves des collèges et lycées du Togo pour l’année scolaire 2021-2022

« Pour atténuer l’impact de la pandémie sur nos concitoyens, le gouvernement sur les orientations du chef de l’Etat, a pris très tôt, non seulement des mesures de riposte sanitaire mais également diverses mesures fiscales et sociales, tels que le programme Novissi, pour soutenir l’activité économique et soulager les populations vulnérables », indique un communiqué.

Le communiqué

Le gouvernement reconnaît le courage dont les populations ont fait montre durant cette période de la pandémie liée à la Covid-19 et invite les uns et les autres à adhérer massivement à la campagne de vaccination en cours dans notre pays

Déjà depuis quelques semaines, « les femmes pyramide » ont levé la voix pour demander au gouvernement de prendre des mesures sociales pour soulager les populations qui ont dû mal à joindre les deux bouts surtout en ces temps de covid-19

Les ‘femmes Pyramide’ avaient déjà manifesté leur mécontentement suite à la vie chère au Togo. Et sur la plateforme de leurs revendications, on peut noter la suppression de toutes les augmentations de prix sur l’essence, le péage, des mesures urgentes contre la faim et la baisse immédiate des prix des denrées de première nécessité, la dépression fiscale dans les marchés et sur les produits de première nécessité, des mesures sociales d’urgence pour les femmes et les couches les plus vulnérables, les mesures urgentes de prise en charge gratuite des premiers soins de tous les malades, l’augmentation du salaire minimum garantie à 50 000 F CFA et l’emploi pour les jeunes.

Par ailleurs doit-on rappeler que la gratuité des frais de scolarité est un droit et prévue dans la constitution ?

« Article 35 –
L’Etat reconnaît le droit à l’éducation des enfants et crée les conditions favorables à cette fin.
L’école est obligatoire pour les enfants des deux sexes jusqu’à l’âge de 15 ans.
L’Etat assure progressivement la gratuité de l’enseignement public » .

C’est donc un début d’effort fait par l’état afin d’appliquer ou de respecter l’article 35 de notre constitution et, espérons que le gouvernement Dogbè va poursuivre ses efforts pour le bien-être des populations.

Céline N’danikou

Publicité page 2

Articles similaires

Un commentaire

  1. Simply desire to say your article is as astonishing.
    The clarity in your post is just excellent and i could assume you’re an expert
    on this subject. Fine with your permission allow me to
    grab your feed to keep updated with forthcoming post.

    Thanks a million and please continue the rewarding work.

    Have a look at my web site 안전놀이터

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez