Art et culture

Togo-Commune des Lacs 1 | FIHA 2023 : « Guindoua », la ville d’Aného en ébullition du 23 au 26 novembre

LE RENDEZ-VOUS ANNUEL D’ANÉHO. La Fondation AQUEREBURU & PARTNERS, en collaboration avec la Commune des Lacs 1 au Togo, revient avec une nouvelle édition du FIHA. Pendant quatre jours, du jeudi 23 au dimanche 26 novembre 2023, la ville d’Aného va vibrer au rythme du Festival International d’Histoire d’aného (FIHA). L’évènement, unique en son genre au Togo, se veut être une rencontre pluridisciplinaire attirant des milliers de visiteurs au cœur de la ville côtière togolaise et frontalière du Bénin, aussi centre historique de la traite des Noirs. Le thème du festival cette année est : « Rencontres » et le Brésil et la Martinique sont respectivement le pays et et la région invités.

Le festival FIHA, sert de tribune aux historiens, géographes, journalistes, écrivains, chercheurs, philosophes, artistes, gastronomes ou encore aux intellectuels qui s’intéressent aux sociétés humaines et à leurs longues histoires.

CONCEPT
Avec un ensemble de conférences, panels et tables rondes, le FIHA donne l’opportunité aux festivaliers de revisiter les enjeux sur la diversité. Le FIHA est aussi une grande fête pluridisciplinaire
regroupant une grande variété de thématiques. Du numérique à la littérature, de la culture à la gastronomie ; l’histoire est partout !

Le festival, c’est
aussi :
des expositions, des spectacles, des concerts et aussi un carnaval.
ll est un lieu de découverte, d’apprentissage, de divertissement et d’échanges multiformes et invite
les visiteurs à découvrir la ville sous un nouveau jour.
En marge des festivités, est organisé un colloque sur l’histoire. L’intitulé de ce colloque impose de questionner le but et l’utilité du festival. Les chercheurs et le monde universitaire dans sa plus grande diversité sont donc conviés à revisiter l’histoire et à l’enrichir.

L’action humanitaire sera aussi au rendez-vous en marge de l’événement avec une opération médico-chirurgicale réservée notamment aux populations les plus démunies.

Google 1

Innovation 2023 : l’institution du Carnaval d’Aného
Cette année, le carnaval d’Aného sera une fête populaire. ll sera composé de plusieurs défilés, dont
le cortège traversera les soirs, les quartiers de la ville avec des parcours bien définis. L’événement connaîtra la participation d’une école de Samba (composée de Brésiliens).

Contexte
La Fondation Aquereburu & Partners organise déjà depuis quelques années le Festival d’Aného. Ainsi, depuis sa création, ce festival a tenu ce pari d’être un rendez-vous d’échanges culturels. En
2022, il a été innové et transformé en Festival International d’Histoire d’Aného (FIHA) afin d’organiser un événement qui puisse allier la science aux activités culturelles et artistiques (spectacles).
Transformer le Festival d’Aného en un Festival International d’Histoire d’Aného (FIHA), a donc été un enjeu identitaire, une belle opportunité pour les populations de manifester leur fierté et un vif attachement à leurs histoires.

Objectif
L’objectif dudit festival est de revisiter et de faire l’histoire, la nôtre. Le pari depuis 2022 étant de faire de la Ville d’Aného, autrefois appelée et connue sous le nom de « Petit -Popo » qui est le cheflieu de la Préfecture des Lacs située dans la Région Maritime au Togo, un lieu de rendez-vous pour tous, qu’ils soient historiens, chercheurs, journalistes, étudiants, amoureux de la littérature et de la culture.

A la fois centre culturel et spirituel du peuple Guin-Mina mais aussi historique pour avoir été par deux fois la capitale du Togo lors de l’époque allemande de 1886 à 1897 et de 1914 à 1919 ; la ville
tricentenaire devient un lieu d’ouverture sur le monde, une grande université à ciel ouvert durant quatre jours chaque année pour toutes et pour tous. Une occasion d’offrir le meilleur de la ville et
de la région aux visiteurs de passage et aux curieux festivaliers.

LE THÈME du FIHA 2023 : RENCONTRES

La crise sanitaire due à la Covid-19 a été une occasion exceptionnelle qui a remis au jour l’importance primordiale de la rencontre pour l’homme. C’est la rencontre qui a permis à l’humanité de
survivre. Car c’est elle qui est le moteur de toutes les formes de solidarité par lesquelles les hommes expriment et vivent leur sociabilité. La solidarité naît donc de la rencontre responsable avec l’autre, avec les autres. La sociabilité s’est ainsi imposée au cœur de la pandémie, en dépit de la toute-puissance de la science, comme l’appel d’urgence de la vie solitaire en détresse à la vie possible en humanité. (E. Morin). Aussi nourrissons-nous l’espoir que les rencontres soient plus porteuses de
sens, en remettant en cause notre tropisme matérialiste, pour que l’Homo Ethicus prenne le dessus sur l’Homo Economicus.
Pendant quatre jours, la ville historique d’Aného sera la capitale de la culture au travers des contes, des poésies, des concerts, des expositions d’œuvres art et de la gastronomie.

Cette édition sera rehaussée d’un carnaval de haute facture.
Un colloque international pluridisciplinaire, des ateliers et des tables rondes seront au rendez-vous
du FIHA.

Comment s’articule le rapport entre les hommes pendant les rencontres ? Quels sont les enjeux des rencontres ? Comment les rencontres peuvent-elles révéler les identités ? Telles sont autant
de questions qui seront au cœur de ces rencontres scientifiques. Il s’agira pour tous, historiens, sociologues, géographes, journalistes, écrivains, philosophes, artistes, spécialistes de la gastronomie
et autres publics de diverses identités culturelles, de revisiter les enjeux de la diversité et de revendiquer dans l’épistémologie d’un savoir commun, leurs expériences de la rencontre. D’où l’importance pour le FIHA de pouvoir rassembler les descendants des peuples qui ont fait l’histoire de la ville d’Aného: Togolais, Africains, Brésiliens, Français, Allemands, Portugais, …pour
poser les nouveaux jalons d’un vivre-ensemble harmonieux et constructif.

PAYS INVITÉ : LE BRÉSIL

Pourquoi le Brésil ? La raison est simple : Aného est la ville togolaise la plus marquée par des po pulations afro-brésiliennes. Et l’agglomération d’Aného-Glidji est selon l’Unesco, le résultat d’une
histoire qui s’étend sur près de trois siècles et demi et qui a permis l’émergence d’une civilisation
urbaine atypique témoignant d’un échange d’influence considérable (18e – 19e – 20e – 21e siècles). Notamment entre les populations autochtones et plusieurs vagues d’immigrants venus du Ghana voisin ainsi que des populations afro-brésiliennes, des commerçants et des administrateurs européens et leurs métis.

La diversité de cette population a favorisé le développement d’une architecture spécifique alliant les matériaux locaux et importés. Un ensemble de bâtis originaux parsèment la ville : l’architecture afro-brésilienne à Anehogan (des palais royaux et des maisons à étage de commerçants), de même que l’architecture coloniale allemande et française (églises, presbytères, bureaux administratifs et
écoles, etc.). Des raisons suffisantes pour que le comité d’organisation du FIHA et la Commune des Lacs 1 invitent le Brésil à venir à Aného pour revisiter ensemble l’histoire et écrire de nouvelles pages.

NATION INVITÉE : LA MARTINIQUE
Il s’agit pour les organisateurs, d’offrir aux festivaliers et aux populations d’aller à la découverte d’une nation avec qui l’Afrique partage la même histoire. Ainsi, les Martiniquais auront l’opportunité de faire connaître leur région et histoire et d’aller à la rencontre d’autres peuples.
L’île métissée habitée depuis plus de 2000 ans avant J.-C est riche en histoire. Une partie de sa population trouve son origine en Afrique occidentale. Pour l’édition 2023 du festival, nous espérons
une participation active de la Martinique.

Voici le message du Président du FIHA

Chers festivalier(e)s et chers partenaires,
Nous nous retrouvons une nouvelle fois dans notre ville pour célébrer l’histoire, notre histoire. Au cœur de cette célébration, le Festival international d’Histoire d’Aného, FIHA

  1. L’objectif de cette manifestation culturelle et scientifique est d’engager notre territoire dans des politiques de développement et de valorisation du patrimoine, véritable
    bénéfice pour la population. Cette année, la célébration s’annonce exceptionnelle. Ce que traduit le thème choisi : Rencontres.
    Au milieu des vicissitudes qui caractérisent les sociétés humaines, nous n’avancerons qu’au travers de nos rencontres en rappelant la nécessité de partager nos valeurs. C’est le sens de notre mission qui nous engage à construire une unité qui respecte nos différences. Le Festival International d’Histoire d’Aného (FIHA) est une occasion de rencontre entre les identités culturelles.
    La présence des villes de Kara au Togo, d’Athiémé au Bénin ainsi que du Brésil (Pays invité) et de la Martinique (Région invitée), témoigne de cette volonté de
    faire dialoguer les cultures. Ces participations, c’est ma conviction, donneront une note spéciale à la fête, créeront des ponts entre nos communautés et favoriseront des échanges fructueux.
    Je tiens à exprimer ma profonde gratitude aux partenaires, à tous ceux qui ont contribué à faire de cet événement une réalité.
    Ensemble, écrivons un nouveau chapitre de notre histoire, unissons nos forces et créons des souvenirs qui résonneront à travers les générations.
    Au plaisir de vous retrouver au Festival International d’Histoire d’Aného où le passé rencontre le présent pour façonner un avenir prometteur.
    Bien à vous,

Alexis Aquereburu
Maire de la Commune des Lacs 1, Président du festival

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité