Nationale

Togo/Aného | Café-Débat public : l’Association AMIS SINCÈRES sensibilise sur « Le vivre ensemble et la cohésion sociale au Togo, un impératif »

Le vendredi 29 décembre 2023 dernier, en prélude aux élections à venir au Togo, la ville d’Aného a abriter un Café-Débat public sous le thème : « Le vivre ensemble et la cohésion sociale, un impératif ».
Initiée par l’association AMIS SINCÈRES, la rencontre qui a rassemblé un grand public venu de partout des quatres coins des communes des Lacs a été une tribune de sensibilisation et d’échanges sur les comportements adéquats a adopter entre citoyens pour contribuer au vivre-ensemble.

Table d’honneur des panelistes

Les organisateurs entendent amener les citoyens a se départir de l’esprit de division, de haine et de convoitise en vue d’oeuvrer ensemble pour le développement du pays et l’épanouissement de la population. Ils prétendent aussi a amener les leaders communautaires à respecter les principes de liberté d’autrui en vue de créer l’harmonie, le vivre ensemble, la cohésion sociale et le cadre de vie paisible a tous.

Amener les citoyens sans distinction à faire de nos différences, le socle d’une fraternité ou plutôt d’une amitié sincère

La rencontre se veut également un cadre de réflexion , d’échanges et une tribune de sensibilisation de la communauté sur les comportements adéquats entre les citoyens pour contribuer au vivre ensemble. Les participants ont suivi des communications sur «les valeurs morales et spirituelles de la cohesion sociale», «les valeurs culturelles et traditionnelles du vivre ensemble» et «les valeurs anthropologiques et sociales du vivre ensemble».

Plusieurs personnalités ont pris part à ce premier Café-Débat public dans la commune des Lacs 1 à l’instar des chefs traditionnels, des chefs quartiers, des religieux, des responsables de parti politique, des cadres du milieu et les anonymes avec la présence remarquée de M. Adrien Beleki Akoueté (CPP), Mme Brigitte Adjamagbo de la CDPA, Gérard Dodji et M.Gérard Adja de la DMP ainsi que des hommes de médias tels que M.Gérard Wilson et M. Ferdinand Affognon

Google 1

Cet événement, un cadre de réflexion non partisan pour la culture de la paix et la cohésion sociale au Togo a permis à tout ce beau monde rassemblé à Aného de débattre sur cette plaie, « le mal vivre-ensemble » qui mine presque toutes les communautés vivant sur l’ensemble du territoire national, et a permis au participants de poser des questions et d’avoir des débuts de réponses à leurs inquiétudes, surtout à l’approche des élections législatives et les premières élections régionales à venir dans notre pays.

José-Eric GAGLI

Le président de l’association Amis Sincères, José-Eric GAGLI a félicité les participants pour la mobilisation qui temoigne de l’intérêt qu’ils accordent aux questions de développement de la société. Il a relevé l’importance et la nécessité du vivre ensemble et de la cohésion sociale dans le développement socio-économique.
« Nous ne pouvons pas avancer sans le vivre ensemble et la cohésion du tissu social. Soyons sincères les uns envers les autres pour que nous puissions vivre ensemble » a-t-il indiqué avant de poursuivre que « le problème se situe au niveau de notre façon de penser et aussi nous devons changer de comportement en croyant à une unité dans la diversité ».
Le soubassement du vivre ensemble et des règles ou lois justes pour l’effectivité de la cohésion sociale devraient être un impératif.

Le président de l’association AMIS SINCÈRES, a exhorté l’assistance à faire de ses différences, le socle d’une amitié ou fraternité sincère. Pour lui, ce premier café débat public dans la préfecture des Lacs, n’est qu’une étape d’une grande tournée dans les autres préfectures du Togo.

Lily GNININVI

La marraine de ce premier Café-Débat public, Mme Lily GNININVI, femme politique et femme d’affaires s’est questionnée lors des débats : « Comment pourrons-nous rallumer notre espoir du vivre-ensemble harmonieux? »

« L’exacerbation de l’esprit individualiste et la recherche effrénée du gain transforment nos populations jadis très solidaires les unes des autres, en ennemis qui sont capables de se détruire pour des ambitions égoïstes. Comment pourrons-nous bâtir une nouvelle nation, si nous manquons d’une vision, d’une unité nationale ? Comment pourrons-nous rallumer notre espoir du vivre-ensemble harmonieux, si nous sommes prêts à diviser pour régner ? Comment pourrons-nous faire une nation, si nous nous laissons guidés par des intérêts exogènes au détriment de nos intérêts nationaux ? Comment pourrons-nous servir notre pays, si nos familles sont divisées à cause des prises de positions politiques et sociétales excessives ? Enfin, comment ne pas s’interroger, lorsque des familles entières sont rendues pauvres et misérables et que dans le même temps, d’autres vivent de la logique du tout pour moi et rien pour les autres. Ne pas s’interroger, n’est-ce pas assister sans rien faire à la mort de la promesse d’une société juste, égalitaire et prospère ? », a demandé dame GNININVI.

Ferdinand AFFOGNON

Mr Ferdinand AFFOGNON, DG de Radio Nana FM, dans son intervention a développé les valeurs anthropologiques et sociales du vivre ensemble et nous invite avec insistance à changer de mentalité et de comportement, « Mitronouyna« .

Gérard Wilson

Dans son intervention et appuyant les dires du Rev. Père Martin Hilla du diocèse d’Aného qui a parlé des valeurs spirituelles et morales du vivre-ensemble , Mr Gérard Wilson qui a abordé le sous thème sur les valeurs traditionnelles et culturelles du vivre-ensemble, pense que nous devons tout d’abord, et sur la gestion des conflits dans nos communautés, identifier les causes de ce mal du vivre ensemble avant de trouver les remèdes.

Dans les semaines à venir, cette initiative qui n’est qu’une étape d’un vaste programme de sensibilisation à travers tout le pays, l’Association AMIS SINCÈRES sera dans les autres préfectures du Togo pour prôner le vivre ensemble et la cohésion sociale, vecteur d’une paix durable.

Céline N.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité