Pub0
ActualitésÉconomie

Tesla et Bitcoin c’est fini! Le constructeur de voitures électriques n’accepte plus les payements en Bitcoin pour des motifs écologiques

Trois mois après avoir investi 1,5 milliard de dollars dans le Bitcoin, et seulement un mois et demi après qu’Elon Musk a annoncé que son entreprise accepterait désormais les paiements en bitcoins ; réalisant un beau bénéfice au passage ; Tesla opère une brusque marche arrière.
Le PDG de la société, Elon Musk a déclaré sur Twitter le 12 mai dernier que son entreprise de construction de voitures électriques n’accepterait plus les payements en Bitcoins. Le milliardaire américain, aux origines sud-africaines, explique sa décision par des motifs d’ordre écologiques.
En effet, le minage de Bitcoin est très énergivore. La cryptomonnaie, pour ce faire, utilise en grande partie des énergies fossiles telles que le charbon et la houille.
Bitcoin consomme plus d’énergie que n’importe quel pays au monde. Des chercheurs de l’université de Cambridge estimaient ainsi en avril que Bitcoin utilise 707 kW/h pour chaque transaction.
« Nous sommes préoccupés par l’accroissement rapide de l’utilisation de combustibles fossiles pour le minage et les transactions de bitcoins, en particulier le charbon, qui présente les pires émissions de tous les combustibles » stipule le communiqué qui accompagne la déclaration de Musk.
« La cryptomonnaie est une bonne idée à bien des égards et nous pensons qu’elle a un avenir prometteur, mais cela ne peut pas se faire au prix de l’environnement. », martèle la première fortune du monde.
Selon les dernières informations, Tesla aurait signé un partenariat avec Dogecoin, une autre cryptomonnaie qui utiliserait moins de 1 % de l’énergie par transaction du Bitcoin.

José LeDivin

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez