Site icon Togonyigba

Sénégal : Macky Sall ne briguera pas un 3ème mandat

Le président du Sénégal, Macky Sall vient de rendre sa position de briguer ou non un troisième mandat à la présidentielle de 2024 ce 3 juillet 2023, dans son adresse à la nation. Il ne sera pas candidat à sa propre succession. Ce dernier a tenu a préciser que ses intentions n’ont jamais été de briguer un troisième mandat.

Depuis des mois, il entretenait le flou quant à un éventuel troisième mandat

Dans un « message à la Nation », le président sénégalais Macky Sall a annoncé lundi soir qu’il ne sera pas candidat à un troisième mandat lors de la présidentielle de février 2024, au moment où le Sénégal connaît de fortes tensions.

« Mes chers compatriotes, ma décision longuement et mûrement réfléchie est de ne pas être candidat à l’élection présidentielle de février 2024 (…) Le Sénégal dépasse ma personne. » a déclaré le Président Macky Sall.

Invoquant un « code d’honneur » même si, selon lui, la constitution lui accorde le droit de se présenter pour « un second quinquennat », Macky se dit être un homme de parole , celui qui avait promis au peuple sénégalais de ne jamais briguer un troisième mandat.

Cette annonce apporte un « grand ouf de soulagement » au pays, où de nombreux citoyens craignaient que la déclaration de candidature du président n’entraîne de nouvelles manifestations.

A la tête de la République du Sénégal depuis plus de 11 ans, le chef de l’Etat sénégalais aura gardé le suspense pendant plusieurs mois sur sa décision de participer ou non à la présidentielle de février 2024.

Élu président le 2 avril 2012, Macky Sall avait alors fait campagne contre son ancien mentor, le président Abdoulaye Wade, lui-même en lice pour un troisième mandat.

Après des mois de tergiversation, fin du suspense au Sénégal  : Macky Sall ne briguera pas de troisième mandat.

This website uses cookies.

This website uses cookies.

Quitter la version mobile