Santé

Santé/Manger son placenta aurait des vertus thérapeutiques pour la mère et le bébé !

Pourquoi certaines mères veulent manger le placenta ?

Manger son placenta est d’abord symbolique : les mamans se nourrissent d’une partie de leur enfant, de ce qui a nourri leur bébé. Cette pratique serait également liée à une volonté de retour à la nature : les mammifères mangent leur placenta après la mise bas. Pourquoi pas nous ? Ensuite, le fait de manger son placenta aurait des vertus thérapeutiques.

Des médecines ancestrales comme la médecine chinoise reconnaissent des propriétés santé à la placentophagie.

Les vertus possible


Le placenta serait très riche en vitamines et en minéraux (dont du fer) et en hormones. Il aurait ainsi des vertus pour diminuer les douleurs du post-accouchement, lutter contre la fatigue du post-partum, prévenir la dépression post-natale, stimuler la production de lait.

L’isothérapie placentaire consiste à fabriquer un traitement homéopathique avec un échantillon de placenta. Donner à un bébé des dilutions de l’extrait de son propre placenta stimulerait le développement de sa réponse immunitaire. Ce traitement homéopathique serait aussi bénéfique pour la mère.

Mais, attention, aucune de ces vertus n’a été prouvée scientifiquement. Et il n’est déjà absolument pas certain que le placenta conserve des vertus nutritives une fois retiré de l’utérus…. Quelques études sur la placentophagie montrent qu’il y a bien des nutriments dans le placenta humain encapsulé mais en concentrations faibles, ce qui fait douter d’un éventuel effet thérapeutique.

L’encapsulation du placenta
Aux Etats-Unis, une des méthodes courantespour permettre aux femmes de consoler eue placenta est d’en faire des gélules. Le placenta est séché, broyé puis mis en gélules. Les professionnels de santé mettent en garde les mamans qui ont recours à cette technique contre les risques infectieux. Il y a en effet un risque de contamination par des bactéries. Le centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) aux Etats-Unis a récemment invité les mamans à la prudence, après un cas d’infection due à l’intestin de gélules de placenta. Le mère a a contracté une infection avec des gélules de placenta déshydraté et a transmis l’infection à son bébé qu’elle allaitait.

L’isothérapie placentaire
L’isothérapie désigne le traitement par des médicaments homéopathiques obtenus à partir d’un prélèvement biologique ou autres fourni par le patient. L’isothérapie placentaire consiste à fabriquer un traitement homéopathique avec un échantillon de placenta. Donner à un bébé des dilutions de l’extrait de son propre placenta stimulerait le développement de sa réponse immunitaire. Ce traitement homéopathique serait aussi bénéfique pour la mère. Pour sa fabrication, il faut un échantillon de placenta et quelques gouttes de sang ombilical

Source : passeportsanté

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité