Société

Santé/L’épilepsie ou le mal comitial : La pratique du sport est conseillée

L’épilepsie est un trouble qui se caractérise par une perturbation de l’activité des cellules nerveuses dans le cerveau, provoquant des convulsions. De nombreuses causes sont à la base de cette maladie notamment, la mauvaise irrigation sanguine du cerveau, une tumeur cérébrale ou une blessure antérieure à la tête, lorsque l’épilepsie apparaît à l’âge adulte.

L’ épilepsie , aussi appelée mal comitial, est une affection neurologique qui touche plus de 50 millions de personnes à travers le monde.

L’épilepsie est une maladie neurologique qui se traduit par une activité électrique anormale du cerveau. Elle touche surtout les enfants, les adolescents et les personnes âgées à des degrés divers.

Les causes sont dans certains cas génétiques, mais dans la plupart des cas elles ne sont pas identifiées.

Dans le cas des enfants, une méningite survenue dans la plus tendre enfance, les anomalies du développement cérébral et beaucoup plus souvent de causes d’ordre héréditaires justifient la provenance de la dite maladie.

Par ailleurs, les crises d’épilepsie peuvent également être déclenchées par la consommation de cocaïne et d’autres drogues, le sevrage d’alcool, l’exercice physique trop intense, les musiques trop fortes, un sommeil insuffisant, la mauvaise nutrition et le fait de sauter des repas, une hyperventilation, des modifications hormonales, une exposition à des lumières clignotantes, et les émotions intenses.

Pour ce qui est des symptômes et de la manifestation de l’épilepsie, la majorité des malades avant la crise ressentent un signal avertisseur pouvant être une odeur, une sensation particulière ou un effet visuel. Après la crise d’épilepsie, le malade pourrait sentir une fatigue, une confusion, une somnolence, un étourdissement, des douleurs musculaires et pourrait dans le plus extrême cas ne plus se souvenir de ce qui est arrivé.

L’épilepsie ou le mal comitial entraîne avec elle, plusieurs mauvaises conséquences parmi lesquelles le dysfonctionnement érectile chez l’homme, la sécheresse vaginale, des contractions douloureuses et une libido réduite chez la femme.

Concernant les enfants, certains d’entre eux nés de mères épileptiques sont atteints de malformations dues à la prise de médicaments antiépileptiques. Cependant, il est important de préciser que ces malformations peuvent être mineures ou facilement corrigées par une chirurgie, même si parfois des cas complexes se présentent.

En guise de traitements, la médecine pour soulager celui qui souffre d’épilepsie préconise des médicaments anticonvulsifs qui permettent d’éliminer ou de réduire la fréquence de crises. Quant aux femmes actives sexuellement et également atteintes d’épilepsie, il est recommandé de consulter leurs médecins par rapport aux suppléments d’acide folique qui réduisent les risques de malformations à la naissance.
L’autre point capital pour soulager les malades d’épilepsie est le sport. En effet, pratiquer régulièrement du sport est vivement conseillé, d’autant plus que pendant l’activité sportive, la crise d’épilepsie ne peut pas survenir.

Aucune maladie n’est facile à vivre mais dans les cas d’espèces, trouver le traitement adéquat et la bonne attitude est salutaire. Et le cas de l’épilepsie ne fait pas exception à la règle.

Céline N’DANIKOU

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

56 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité