AfriqueCulture et traditionSpiritualité

Les « Vodun Days » : Le Bénin a célébré les 09 et 10 janvier son riche patrimoine culturel et cultuel à travers la valorisation des religions endogènes

Le Bénin a célébré fièrement dans une ambiance électrique les 9 et 10 janvier 2024, les « Vodun Days ». Cette fête nationale des religions endogènes a drainée les filles et fils du nord au sud, de l’est à l’ouest du Bénin, vers la cité historique de Ouidah. Grande mobilisation, clameur, effervescence… Également, la consultation du To-Fâ, a été effectuée par un collège de prêtes Fâ -bokônon- dans la soirée de mercredi 10 janvier, en présence du Président de la République, SEM Patrice Talon.

La ville historique de Ouidah a été animée au son des tam-tams et des danses, célébrant avec éclat la journée annuelle de Vodun, aussi connue sous le nom de Vodun Days. Le Village des Vodun Days a également offert une palette d’artisanat, de restauration et d’animations, célébrant la créativité et la diversité culturelle.

Durant 2 jours, le pays a démontré qu’il possède un riche patrimoine culturel et cultuel à travers la valorisation des religions endogènes. Un héritage ancestral que le Bénin travaille à valoriser, et qui contribue à révéler au monde la saine cohabitation des religions endogènes et l’acceptation mutuelle des enfants de la terre mère, l’Afrique.

Dans la cité historique de Ouidah et sur la plage, à proximité de la Porte du non-retour, on pouvait remarqué dans cette foule endiablé, un pléthore de chefs traditionnels et religieux, des adaptes des cultes Vodun, des touristes, curieux et anonymes, et surtout la présence effective du chef de l’État béninois, Patrice Atanase Talon.

La consultation de l’art divinatoire a été effectuée dans la soirée de mercredi 10 janvier lors des manifestations des Vodun Days, depuis la plage de Ouidah en présence du Président de la République, SEM Patrice Talon. Plusieurs dignitaires et autres personnalités sont présents sur ce site qui abrite les manifestations officielles de Vodun Days.

Google 1

Les prédiction sont favorables pour l’année 2024 au Bénin

En effet, un collègue de prêtes Fâ on consulté le « To-Fâ » pour l’année 2024 qui révèle le signe « Sa Aklan », annonciateur d’une année favorable pour le Bénin. Plus tôt avant la consultation de To-Fâ, dans ce décor de la grand-messe planté par le rituel de l’eau et de la cola, le président du comité des rites Vodun, Mahougnon Kakpo a fait un exposé sur la cosmogonie et le panthéon Vodun. L’initiative « Tofâ » a été lancée par les organisations de Boconon depuis 17 ans. Cette année 2024, le gouvernement de la rupture a mis en place onze (11) prêtres Fâ, qui ont été chargés de décrypter ou de consulter le 10 janvier, le destin du pays notamment sur les événements heureux ou malheureux.

Le signe « Sa Aklan »

Après la consultation du Fâ, c’est le professeur Mahugnon Kakpo qui a été désigné par le collège des prêtes Fâ (bokônon) pour dire le signe que révèle le fâ pour le Bénin. Tout ceci s’est passé sous les yeux du président de la République du Bénin, Monsieur Patrice Talon et les regards attentionnés de milliers de Béninois.

Les prêtes Fâ

Interprétation du Tô fa 2024 : « Sa Aklan »

Sa Aklan est le signe de Tô fa 2024. Il annonce une année favorable pour le Bénin. En interprétant dans un langage facile pour les non initiés le signe Sa Aklan, le porte parole du collège des prêtes Fâ a fait savoir que  »Rien n’attaque un enfant unique devant sa maman. La maman va se battre pour défendre sa progéniture. Par conséquent, le Fâ dit que le chef de l’État se bat pour défendre les intérêts du pays. Alors, il est de bonne foi et si cette bonne foi le quittait, ce n’est pas bien pour le pays. Le Fâ dit que le bonheur pour le pays c’est l’énergie aquatique. C’est le Vodun Dan qui est au bord de l’eau qui doit l’apporter. La divinité sera identifiée lors de l’interrogatoire approfondie, détaillé et les sacrifices conséquents lui seront consacrés. Les difficultés auxquelles la population est confrontée seront transformées en opportunités qui apporteront du bonheur dans le pays. Le chef de l’État, Patrice Talon en restant dans le pays et en participant aux rituels généraux, aux Voduns, reçoit les influx positifs que les Voduns apportent. Le Fâ dit que le bonheur cette année pour le pays doit provenir du bien fait aux femmes », à expliquer le porte – de parole du collège des prêtes Fâ, sollicité par le gouvernement pour consulter l’oracle pour l’année 2024.

Rappelons également que dans la matinée du 10 janvier, qu’il y a eu une procession des fidèles de vodun Sakpata, Orisha, Mami, Dan, Hunvè et zangbéto, kpakayawu, suivie des louanges, danses et prières. Le cérémonial a été clôturé par les bénédictions œcuméniques Vodou de Dagbo Hounnongan Tomadjrèhoukpon Li.

Une scène artistique a pris vie avec un concert et un spectacle nocturnes sur la plage, ajoutant une dimension contemporaine à cette célébration ancienne.

Plus tôt mardi 09 décembre, plusieurs autres activités ont meublées la célébration des Vodun Days : entre autres, une parade rituelle de la sortie des couvents des fidèles Vodun au son des tam-tams avec des danses envoûtantes du Vodun Hounvè, des sorties spectaculaires des Zangbétos et des Egungun.

Les rues de Ouidah ont été le théâtre d’une célébration colorée honorant les divinités telles que Yaoïtcha et Vodun Mami Dan. Sur la route étroite qui passe entre la basilique de Ouidah et le temple des pythons et tout autour, la foule est impressionnante. Touristes et curieux ont investi, dès l’aube, ce lieu retenu parmi les places d’animation des Vodun Days. De petits groupes de discussions se sont constitués de parts et d’autres. Pendant ce temps, les fidèles et chefs religieux de « vodun dan » défilent majestueusement.

À la Forêt sacrée de Kpassè, Désiré Kpassènon, conservateur, se réjouit tout aussi de la nouvelle dimension de la fête du vodun. Les gens viennent de toutes parts pour visiter la forêt. Les étrangers se sentent à l’aise. Certains se reposent ici. Les Vodun Days vont faire davantage connaître le vodun au monde parce que certaines personnent assimilent, à tort, le vodun au diable. Grâce à Vodun Days, le monde entier va mieux connaître le vodun et le Bénin. Il en profite pour décrire la forêt sacrée de Kpassè. « La foret sacrée de Kpassè, c’est une immense richesse pour la ville de Ouidah. Elle s’étend sur plus de quatre hectares et porte l’histoire de Ouidah. En effet, le roi Kpassè n’est pas mort. En 1651 il a disparu et s’est réincarné dans un arbre, un iroko. Aujourd’hui on parle de Kpassè Loko », narre le conservateur. Désiré Kpassènon précise qu’une partie de la forêt est devenue un musée ciel ouvert et une autre partie est réservée aux cérémonies vodun avec plusieurs couvents d’initiations. Dans le cadre des Vodun Days, la place de la forêt sacrée est animée par les vodun hounvè.

En fin de journée, les concerts en plein air, offert au public sur le bord de mer, ont ajouté une touche moderne à l’événement, avec la participation d’artistes internationaux et béninois renommés.

Céline N’danikou

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité