Société

[LeCoupD’oEiL] « QUE LE PLUS STRATÈGE GAGNE », c’est ainsi que j’appellerai l’émission « QUATRE MARIAGES POUR UNE LUNE DE MIEL »

Par Anita MARCOS.

Afrique.En tout cas s’il m’était donné l’occasion de le faire, je n’hésiterai pas à donner un nom du même calibre. Encore que personellement, je ne vois pas la pertinence de mettre en compétition le mariage qui est communément qualifié de « plus beau jour » de la vie des mariés.

Au cœur de cette émission, tout et absolument tout est critiqué au risque de blesser les mariées concurrentes. Du tissu de la robe de mariage au goût du gâteau, de la mine du marié à la couleur de sa veste, du lieu de réception en passant par la décoration, l’ouverture du bal, le morceau choisi à l’ambiance, etc… Tout est finement et malignement décortiqué, fusillé.

Lorsque le baiser qui scelle l’union des mariés n’est pas « scandaleusement court », c’est qu’il est « trop long », « sans émotion » ou « pas assez démonstratif de l’amour que ressent et partage le jeune couple », dixit les mariées juges. Un peu de quand même! On parle d’un mariage et non d’une compétition sportive dont il faut noter les performances. C’est à croire que ces jeunes femmes apprennent à cultiver l’hypocrisie entre elles pour une seule finalité: Gagner la lune de miel.

Certaines candidates aussi rares qu’elles puissent être, sont peut-être sincères et jouent franc jeu mais pour toutes les autres, « La fin justifie les moyens » pour de vrai. Pendant toute une semaine en effet, elles font mine de s’apprécier les unes les autres, de se respecter mutuellement, mais en vérité, elles se lancent des sourires jaunes et sont vertes de jalousie, même si on ne remarque pas clairement ces deux couleurs (sourire).

Pendant les réceptions, elles dansent, rient, mangent copieusement, elles s’embrassent, s’étreignent et se félicitent vivement pour à la fin se cacher afin de donner des notes désastreuses à leurs concurrentes. Des 03, des 04 et des 05 sur 20 ont déjà été attribués dans cette émission. Adama! On peut faire ça? À quoi rime un théâtre pareil?

Des gens injectent dans l’organisation de leurs noces, leurs économies, des millions de francs CFA (Le budget le plus élevé que j’ai pu voir dans cette émission s’élève à 17 millions et le plus petit, 01 million) pour entendre au final qu’ils ont fait un « piètre mariage » ou carrément un « mariage de bas étage » avec comme pompon sur la garonne, l’élimination pure et simple. Toi-même faut voir! Qui peut accepter ça?!

Alors, oui! Ceux qui ont déjà participé à cette émission ont d’abord accepté les principes de l’émission ainsi que les règles du « Jeu ». Peut-être ne retenteraient-ils pas l’aventure si c’était à refaire! Qu’est-ce que j’en sais?! Unir deux vies par les liens sacrés du mariage n’est pas un jeu mais puisqu’il faut user d’imaginations et d’idées pour divertir les téléspectateurs, il faudrait revoir les règles de « QUATRE MARIAGES, UNE LUNE DE MIEL » .

Par exemple, fixer la note la plus basse à 10 pour toutes et défendre l’utilisation de mots ou d’adjectifs moqueurs voire dévalorisants. Les « casses » seraient ainsi évitées. Et les nouveaux mariés n’auraient pas à s’inquiéter du pire, dès les premières heures de leur si belle union.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité