Pub0
ÉconomieMédia

Le « petit oiseau bleu », Twitter pose ses valises au Ghana au détriment du Nigeria et de l’Afrique du Sud

Jack Dorsey, PDG de Twitter n’a pas eu d’égard pour les géants de l’économie africaine dans le choix du premier pays du continent devant abriter sa première base.

En effet, dans un communiqué sur sa page officielle, le quinzième réseau social au monde (avec plus de 353 millions d’utilisateurs), selon le nouveau rapport Wearesocial, du premier trimestre 2021; souhaite implanter son siège-Afrique des opérations au Ghana.

Alors que tous les yeux des internautes, en particulier les abonnés au réseau, se tournaient sur le Nigeria ou l’Afrique du Sud, notamment en raison de leur poids dans l’économie africaine et surtout en fonction du nombre d’utilisateurs du réseau Twitter ; Dorsey et ses associés avaient d’autres critères de choix.

Ils estimaient plutôt que le Ghana est le pays africain qui offrait plus de conditions favorables pour les affaires. Ils soulèvent en effet leur démocratie (43éme pays plus pacifique au monde), la liberté d’expression qui y règne, et surtout l’implantation future du secrétariat permanent de la plus grande zone de libre-échange au monde (la ZLECAF).

Le Ghana compte 10 fois moins d’utilisateurs Twitter que le Nigeria, mais la démocratie a prévalu.

Ceci est une véritable leçon pour les autres pays du continent, en particulier, ceux dans lesquels les droits de l’homme restent encore un simple concept idéologique.

Liliane Kodjo

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez