Afrique

Le Bénin organise des élections législatives inclusives pour tester sa démocratie

Élections législatives inclusives au Bénin

Plus de 6,5 millions électeurs béninois se rendent dimanche 08 janvier 2023 aux urnes pour des élections législatives inclusives considérées comme un test de démocratie alors que les partis d’opposition sont de retour dans cette bataille après avoir boycotté ou été exclus des derniers scrutins présidentiels et législatifs.

Outre le fait que ces élections seront inclusives, elles vont marquer l’entrée au Parlement d’au moins 24 femmes, soit près du quart des 109 députés

Il y a quatre ans, c’est un parlement « monocolore » qui était sorti des urnes après l’exclusion des partis d’opposition

L’image du Bénin en tant que bastion de la démocratie et de la stabilité en Afrique de l’Ouest a été écornée sous le président Patrice Talon, qui est revenu sur sa promesse de ne pas briguer un autre mandat et a supervisé une répression de l’opposition depuis son arrivée au pouvoir en 2016.

Sept partis sont en lice pour 109 sièges parlementaires lors du vote de dimanche, dont le parti démocrate lié au prédécesseur et rival de Talon, Thomas Boni Yayi.

Google 1

Les partisans de Boni Yayi ont mené des manifestations en 2019 après que les partis d’opposition ont été bloqués du vote législatif pour ne pas avoir respecté de nouveaux critères électoraux stricts.

« Je voterai pour ce parti (les démocrates) pour le rééquilibrage des pouvoirs », a déclaré le militant de la société civile Isidore Odountan, 31 ans, dans la plus grande ville de Cotonou.

Les résultats préliminaires, attendus le 11 janvier, peuvent aussi être un indicateur de la force des différentes forces politiques qui se bousculent pour succéder à Talon.

Talon n’appartient à aucun parti mais est soutenu par les deux partis actuellement au pouvoir au parlement – le Bloc Républicain et l’Union Progressiste le Renouveau.

Au Bénin, la 9e législature fera un mandat de transition. Les prochains parlementaires qui vont siéger à partir de février 2023 ne feront que trois ans, au lieu de quatre habituellement. Pourquoi ? Simplement parce que les autorités entendent organiser des élections générales dans trois ans.  

Elections générales dès 2026

La prochaine élection présidentielle est prévue en 2026, lorsque le prochain vote parlementaire aura également lieu.

Ainsi, à partir de 2026, les électeurs béninois vont désigner le même jour, en janvier, leurs maires et leurs députés. Quelques mois plus tard, en avril, ils éliront leur président.

La rédaction

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

65 commentaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité