Pub0
Fait Divers

Je suis éperdument amoureux de Mawougno Aziablé !

L’homme est créé pour aimer et être aimé. L’amour est un sentiment inattendu et parfois involontaire. Quoi de plus beau que ça ! Un fait inhabituel se dessine au Togo. Un homme d’origine togolaise résidant en terre gabonaise dit être éperdument amoureux d’une ministre togolaise. Il s’agit de la ministre déléguée auprès du président de la République, chargée de l’énergie et des mines, Mawougno Aziable.

Ministre Mawougno Aziable.

Titulaire d’une licence en comptabilité contrôle et audit à l’Université de Lomé, komi Ayissou, l’amoureux de la ministre en charge de l’énergie et des mines est célibataire sans enfant. L’amoureux affirme avoir commencé par nourrir un sentiment plus profond à la dame Aziable depuis qu’il l’a vu pour la première fois. « J’étais à Lomé lors de la formation du gouvernement et comme je suis quelqu’un qui s’intéresse à la politique, j’ai cherché à connaître les membres du gouvernement. C’est là que je l’ai vu et j’ai commencé à l’aimer. Sa façon d’être simple et habillé à la mode africaine (togolaise) m’a beaucoup attiré » a confié Komi Ayissou à notre rédaction en soulignant que « je ne sais pas par quel canal publié cette déclaration d’amour à cette ministre vu que je ne peux pas la voir aussi »

l’amoureux Komi Ayissou

Selon lui, en se confiant à notre rédaction, c’est juste pour se libérer de cette charge qui continue toujours par peser sur son cœur. « C’est vrai que je ne suis plus au pays. Mais je suis toujours l’actualité du pays et à chaque fois que je la vois dans un journal, il y a une joie immense qui m’anime. C’est pourquoi j’ai décidé de l’avouer cette fois-ci même cela peut mettre fin à ma vie. Au moins je l’ai fait. Cette déclaration d’amour c’est juste pour me libérer de cette charge qui pèse sur mon cœur » a-t-il laissé entendre

Komi Ayissou

Komi Ayissou vit actuellement au Gabon et transmet ses connaissances dans une école. L’amoureux de la ministre en charge des mines compte continuer bientôt ses études au Canada et après revenir servir son pays. Originaire de la région des plateaux plus précisément de la préfecture d’Agou, Ayissou a mis la photo de la ministre sur son profil Whatsapp. Son amour pour la dame trouvera-t-il de réciprocité ? Wait and see

Marc GNAZOU

Publicité page 2

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour la presse.
    Je félicite beaucoup mon frère AYISSOU Koami pour son courage en tant qu’un homme.Ces rêves deviendront réalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez