Libre opinion

Je pleure pour la jeunesse de mon pays

J’observe tous ces affrontements par textes interposés de jeunes gens pétris de talents mais qui passent leurs journées à s’insulter. Ils défendent soit le pouvoir en place soit le camp opposé. Je pleure pour la jeunesse de mon pays que les politiques manipulent à coup du sonnant et trébuchant. Cette jeunesse qui gagnerait mieux à réfléchir à des projets fructueux censés leur procurer un avenir stable. Elle préfère, cette jeunesse, se faire instrumentaliser par une catégorie d’hommes qui ne pensent qu’à leurs intérêts, qu’ils soient du pouvoir ou de l’opposition. Elle passe tout son temps derrière les claviers pendant que leurs homologues d’autres pays vont de l’avant et prennent leur destin en main. Je pleure ces jeunes gens qui défendent une cause dont ils ne savent ni la genèse ni l’apogée. Quelle tristesse de voir que l’avenir de mon pays est réduite à la clochardisation par une racaille qui n’a d’yeux que pour ses intérêts. La jeunesse a faim et se contente du peu pour sa survivance. Ils le savent bien. Alors ils leur jettent la pitance afin qu’ils s’affrontent sur les réseaux sociaux, créant des dissensions qui n’existent que dans la tête des valets du clavier. Je pleure à fond cette tristesse quand je vois certains avec une plume fouettée mais qu’ils mettent au service du dénigrement et de la médisance. Ils auraient pu écrire pleins de romans pour la postérité mais ils préfèrent noyer ce talent dans le mal. Politiciens arrêtez de tuer la jeunesse.
Réveille toi jeune, il est temps

Un citoyen insoumis

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez