Internationale

Iran et Arabie saoudite rétablissent leurs relations dans le cadre d’un accord négocié par la Chine

L’ARABIE SAOUDITE ET L’IRAN SE RÉCONCILIENT

L’Iran et l’Arabie saoudite, poids lourds du Moyen-Orient qui ont rompu leurs liens en 2016 vont rétablir leurs relations diplomatiques et rouvrir leurs ambassades respectives d’ici deux mois. Les rivaux régionaux du Moyen-Orient, ont convenu de renouer leurs relations diplomatiques, sept ans après les avoir rompues de manière amère.

L’annonce inattendue est intervenue après quatre jours de pourparlers entre de hauts responsables des deux parties en Chine. Le rétablissement vendredi des relations entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite, conclu grâce aux efforts de la Chine, a été très favorablement accueilli dans le concert des Nations, appuyé par un sentiment d’immense soulagement et de grande satisfaction dans les payas arabes, peuples et dirigeants.

Le Conseil de coopération du Golfe a salué la reprise des relations irano-saoudiennes. Le secrétaire général de l’ONU a remercié la République populaire de Chine d’avoir accueilli ces récents pourparlers et d’avoir encouragé le dialogue entre les deux pays, tout en saluant les efforts déployés par d’autres pays, tels qu’Oman et l’Irak. L’Union européenne s’est également félicitée, samedi, du rapprochement saoudo-iranien et de la reprise des relations diplomatiques, affirmant qu’il « contribue à la stabilité de toute la région ». La Maison Blanche a également « salué » l’annonce de vendredi mais « il reste à voir si l’Iran remplira ses obligations », a déclaré un porte-parole.

Dans leur communiqué conjoint, l’Iran et l’Arabie saoudite ont remercié Bagdad et le sultanat d’Oman pour « avoir accueilli des pourparlers entre les deux parties en 2021 et 2022 ». Ils ont aussi remercié la Chine « pour avoir accueilli et soutenu les discussions menées dans ce pays ».

L’Arabie saoudite a rompu les liens en janvier 2016 après que des manifestants ont pris d’assaut son ambassade à Téhéran après l’exécution par Riyad d’un important religieux chiite.

Google 1

Les tensions entre les voisins sunnites et chiites ont depuis souvent été élevées. Ils se voient comme cherchant à dominer la région et se considèrent comme une menace. Ils sont également alignés sur des rivaux à travers le Moyen-Orient, notamment au Liban, en Syrie, en Irak – et plus ouvertement au Yémen.

L’Iran a soutenu les rebelles chiites houthis qui ont chassé le gouvernement soutenu par l’Arabie saoudite en 2014, tandis que l’Arabie saoudite a mené une campagne aérienne dévastatrice contre les Houthis depuis l’année suivante.

L’Arabie saoudite a également accusé l’Iran d’avoir aidé les Houthis à l’attaquer.

Lors de l’incident le plus grave de ce type, des drones et des missiles ont frappé d’importantes installations pétrolières saoudiennes en 2019, causant des dommages et des perturbations de la production. L’Arabie saoudite et son allié américain ont accusé l’Iran d’être responsable de l’attaque, ce que l’Iran a démenti.

Les précédentes tentatives de réconciliation ont échoué, mais vendredi, l’Arabie saoudite et l’Iran ont déclaré qu’ils rouvriraient leurs ambassades dans les pays de l’autre d’ici deux mois. Ils rétabliront également les relations commerciales et sécuritaires.

L’annonce a été bien accueillie par d’autres pays de la région, ainsi que par les États-Unis, bien que Washington ait déclaré qu’il était sceptique quant au fait que l’Iran « respecterait ses obligations ». Israël, qui a appelé à une pression maximale sur l’Iran au sujet de son programme nucléaire, n’a fait aucun commentaire.

Il sied de rappeler que deux islams différents dominent la zone Moyen-Orient (péninsule arabique, Croissant fertile, vallée du Nil, Iran)… Les deux pays sont islamiques (l’islam y est religion d’État) mais se revendiquent de deux courants différents de l’islam, le chiisme pour l’Iran, le sunnisme pour l’Arabie Saoudite. Ce schisme au sein de l’islam intervient à la mort du prophète Mahomet. Ali, gendre de Mahomet est reconnu comme l’héritier légitime par les chiites, car issu de la famille du prophète.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité