Afrique

G5 Sahel : la Mauritanie et le Tchad prennent acte du retrait du Burkina Faso et le Niger et évoquent un éclatement possible

Éclatement possible du G5 Sahel ?

Le Burkina Faso et du Niger « ont décidé en toute souveraineté du retrait » de leurs pays de l’ensemble des instances et organes du G5 Sahel y compris la Force conjointe pour compter du 29 novembre 2023. Plus tôt, il y a un an, le Mali a pris la décision de se retirer du G5 Sahel.

Ces démissions ont suscité des réactions et aussi des inquiétudes quant à la disparition potentielle du G5 Sahel. Les deux voisins, rescapés de l’organisation, la République Islamique de Mauritanie et de la République du Tchad, ont réagi dans un communiqué conjoint.

La République Islamique de Mauritanie et la République du Tchad ont clairement exprimé leur respect envers la décision du Burkina Faso et du Niger de se retirer du G5 Sahel. Ce respect souligne l’importance accordée à la souveraineté de chaque pays dans la région du Sahel.

Le président mauritanien Mouhamed Ould Cheikh el-Ghazouani et le président de la Transition au Tchad, Mahamat Idriss Déby Itno ont réagi, mercredi dans un communiqué conjoint.

« Les Gouvernements de la République Islamique de Mauritanie, pays assurant la Présidence en exercice du G5-Sahel et de la République du Tchad, membre de cette organisation (…), mettrons en œuvre toutes les mesures nécessaires conformément aux dispositions de la Convention Portant Création du G5 Sahel notamment en son article 20 », peut-on lire dans le communiqué.

Google 1

Ledit article 20 dispose : « Le G5 Sahel peut être dissout à la demande d’au moins trois Etats membres. La conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement prononce la dissolution à la majorité des Etats membres et arrête les modalités de dévolution des biens de l’organisation ».

Éclatement possible du G5 Sahel ? Selon Paul Antoine, analyste international, le G5 Sahel est sur le point de s’effondrer, Il estime que la désintégration du G5 Sahel marque la fin définitive de la stratégie française de lutte contre la propagation du jihadisme dans la région.

Il sied de rappeler que la Mauritanie et le Tchad sont donc les derniers membres de cette organisation qui avait été créée par les 5 pays du Sahel africain en décembre 2014. Une coalition régionale établie pour contrer la menace terroriste dans la région sahélienne.

Le G5 Sahel a été créé en réponse à la montée en puissance des groupes terroristes et des conflits armés au Sahel. L’Occident, en particulier la France, a joué un rôle clé dans la création et le soutien financier de cette organisation qui aujourd’hui, se meurt.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité