Afrique

Centrafrique/le décret de Touadéra pour la rédaction d’une nouvelle constitution, annulé par la justice

Une première en Afrique ? L’opposition centrafricaine avait saisi, le 20 septembre, la Cour constitutionnelle pour demander l’annulation pure et simple du décret du président Touadéra visant la création d’un comité de rédaction d’une nouvelle Constitution car craignant en cette nouvelle Constitution, la levée du verrou qui permettra au président Touadera de rester au pouvoir après les deux mandats fixés par la Constitution actuelle.

Aujourd’hui l’opposition centrafricaine peut se réjouir car la cour constitutionnelle vient de rejeter le projet de révision de la constitution porté par le président Faustin Archange Touadéra et parle de décrets ” inconstitutionnels et invalides”. C’est donc un revers juridique et politique pour le chef de l’État Touadéra qui avait pourtant mis en place un comité chargé de la rédaction de la nouvelle constitution après sa réélection en 2020.
Du côté de l’opposition centrafricaine,on crie victoire et on salue une décision historique de la cour constitutionnelle centrafricaine. Me Mboli Goumba allié de l’opposition dit que la Cour vient de ” sauver la démocratie” centrafricaine.

Rappelons que la Constitution actuelle du 30 mars 2016 a été rédigée pendant la transition par le Conseil national de la transition et selon le gouvernement actuel, elle est jugée caduque et comportant plusieurs irrégularités car selon toujours l’exécutif, elle a été faite dans la précipitation en laissant passer des énormités. Le président de la République a expliqué que c’est la « volonté populaire » qui s’exprime depuis le début de l’année, via des marches, des pétitions, des réunions publiques demandant cette réforme.

LIRE AUSSI :Sénégal: à Dakar, le concert «pour la limitation à 2 mandats présidentiels» interdit par le préfet

José Éric

Google 1

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité