AfriquePOLITIQUE

CEDEAO/Sommet d’Accra sur le Mali, le Burkina Faso et la Guinée : Pas de compromis trouvé entre les dirigeants ouest-africains et les militaires au pouvoir

Samedi 04 juin, les dirigeants ouest-africains étaient réunis en sommet à Accra au Ghana, pour se pencher sur les transitions en cours au Mali, au Burkina Faso et en Guinée. Trois pays dirigés par des juntes militaires depuis des coups d’État. Finalement, pas d’assouplissement ou de durcissement des sanctions lors de ce sommet.

Sur le Mali, la Cédéao ne se satisfait pas des 24 mois de transition que propose la junte. L’organisation régionale maintient ses 16 mois maximum. Mais au sein de l’organisation, le traditionnel consensus entre les États n’a pas été trouvé. Les chefs d’État ont donc décidé de renvoyer leur décision au 3 juillet, le prochain sommet ordinaire de la Cédéao. Jusqu’à ce présent, un assouplissement des sanctions contre le Mali et un éventuel durcissement des positions contre la Guinée étaient attendus.

Mais ce samedi, le huis-clos a été assez long, signe de possibles désaccords. Selon plusieurs sources, les pays membres étaient divisés en deux camps. D’un côté, les partisans d’une ligne ferme sur le Mali comprenant notamment le Niger, la Gambie ou le Ghana. Quand d’autres, comme le Nigeria, mettent de l’eau dans leur vin, et commencent à trouver les sanctions trop dures pour la population malienne, particulièrement en cette période de guerre en Ukraine qui impacte toutes les économies du monde. Le président nigérian Muhammadu Buhari est, chose rare, venu en personne à ce sommet de la Cédéao à Accra.

Google 1

Le Niger et la Gambie en particulier tenant à garder une position ferme sur les sanctions.

Désaccords ou plus de temps laissé aux juntes ?


Est-ce que ces deux blocs n’ont pas réussi à faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre ? Ou bien est-ce que les chefs d’État ont décidé de laisser davantage de temps aux juntes pour clarifier leurs positions ? Peut-être un peu des deux.

Le sommet de l’Uemoa qui a suivi celui de la Cédéao s’est transformé en grand oral pour le Premier ministre burkinabè Albert Ouédraogo et pour le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop qui ont pu s’exprimer devant les chefs d’État de cette organisation.

Le sommet a par ailleurs désigné l’ancien président nigérien Mahamadou Issoufou médiateur pour le Burkina Faso. Là aussi, l’organisation régionale attend encore des progrès sur la durée de la transition. Ouagadougou propose toujours trois ans, mais c’est trop pour la Cédéao qui reconnait toutefois les dispositions des autorités à maintenir le dialogue avec la Cédéao.

Inacceptables également les 36 mois décidés par la Guinée. Conakry, qui a déjà échappé aux sanctions fin mars, a encore un mois pour revoir son calendrier.

Communiqué final
Au lendemain du sommet, la Cédéao a publié, ce dimanche matin, son communiqué. Les chefs d’État y ont précisé leurs attentes, au cas par cas, en ce qui concerne le Mali, la Guinée et le Burkina Faso.

Sur le Burkina, les chefs d’État de la Cédéao notent les progrès réalisés pour la sécurisation du territoire mais également la détérioration de la situation humanitaire. Les trois années de transition, proposées par les autorités burkinabè, ne sont toujours pas jugées acceptables. Le Burkina reste donc suspendu des instances de la Cédéao mais le dialogue se poursuit.

En ce qui concerne la Guinée, les chefs d’État ouest-africains se disent préoccupés par la dégradation de la situation socio-politique qu’ils attribuent à l’absence de cadre approprié de dialogue entre les autorités, les acteurs politiques et la société civile. Ainsi, la Cédéao demande à Conakry la finalisation d’un calendrier acceptable pour la fin de la transition et le respect des droits humains dans le pays.

Enfin sur le Mali, la Cédéao maintient les sanctions économiques et financières imposées, depuis le 9 janvier, et demande au médiateur Goodluck Jonathan de poursuivre ses efforts. Le dialogue se poursuit donc avec Bamako pour parvenir à un accord devant permettre, à la fois, le retour rapide à l’ordre constitutionnel et la levée progressive des sanctions.

Avec RFI

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

26 commentaires

  1. Its like you read myy mind! You appear to know so much approximately this,
    like you wrote the book iin it or something. I tnink that you
    can do witfh a feww pefcent to pressure the message house a bit, however other than that, this
    is magnificent blog. A fantastic read. I’ll definitely be back.

    site

    You will see that thrillingg titles such becaause the Jack and
    the Beanstalk slo that may imjpress you with distinctive bonus features,
    gaming buttons, and so way more. There are a wide range of varied rewards which yoou can make the most
    of, each of which are anticipated for an alternate purpose.
    Throughout Indonesia, bettors want a large number oof variued internet playing web
    pages, still nearly every single successful
    participant uses a bandar bola terpercaya to set guess
    effortlessly, together with Bwinbet365 is regarded as amongst probably
    the most revered situs judi bola.

  2. I’d like to thank you for the efforts you’ve put in writing this
    website. I really hope to see the same high-grade blog
    posts from you later on as well. In fact, your creative
    writing abilities has motivated me to get my very
    own site now 😉

  3. hawaii drinking from water bottle 38 Hawaii has incredibly complex history, beautiful culture, storied residents, and
    plants and animals that can⁴ be found anywhere else in the
    world.

  4. SGK ödemeyi eczaneye veya medikale yapıyor. SGK hasta
    bezleri için 2 ay yetecek miktarda ve günlük en fazla 4 adet bezi karşılıyor.
    Kısaca 2 ay için 240 adet hasta alt bezi bedeli olarak
    kurum (bir bez için 1,88 TL + %18 KDV) 532,41 TL ödüyor.
    Reçete kontrolünü kim yapar?

  5. Hey there, I think your blog might be having browser
    compatibility issues. When I look at your website in Ie,
    it looks fine but when opening in Internet Explorer,
    it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up!
    Other then that, great blog!

    Here is my web blog :: gratis gokken fruitautomaten (Emmanuel)

  6. With havin so much content do you ever run into any problems of plagorism or copyright violation? My blog
    has a lot of exclusive content I’ve either written myself or outsourced
    but it seems a lot of it is popping it up all over the internet without my agreement.
    Do you know any ways to help stop content from being stolen? I’d truly appreciate it.

    Also visit my web-site – regiotime-hechingen de

  7. no deposit bingo bonus usa, open casino in australia and online pokies australia no deposit signup bonus, or top usa
    online casinos with no deposit bonuses

    Here is my page :: how long do i have to file gambling winnings, Clarence,

  8. free online roulette uk, online gambling usa law and casino online real
    money canada, or gambling bonuses co usa

    Also visit my webpage … macau casinos (Pedro)

  9. is there a casino in toronto canada, top ten online casinos united
    states and is casinos illegal in uk, or sun bingo uk

    Here is my web page: free play blackjack no download (Mamie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité