Site icon Togonyigba

Au Togo, le port du casque de protection est désormais obligatoire pour les passagers de véhicules à deux roues (motos), au même titre que les conducteurs.

À partir de lundi, les passagers à moto doivent porter des casques. Une mesure prise pour freiner l’augmentation des accidents de circulation dont la majorité des cas impliquent les engins à deux roues.

Le combat pour diminuer les accidents de circulation sur nos routes et surtout pour la sécurité du conducteur d’engin à deux roues et de son passager est désormais la grande préoccupation de la police nationale togolaise et en l’occurrence de son premier responsable le Colonel Yaovi OKPAOUL , Directeur général de la police nationale.

En effet, après la première phase de l’opération “Feux Tricolores” lancée le 31 juillet 2023, la deuxième phase va concerner l’intégrité physique des usagers de la route.

Colonel Yaovi OKPAOUL

Lors d’une interview chez nos confrères de Radio Pyramide Fm, le port de casque qui déjà était obligatoire pour les conducteurs d’engins à deux roues en circulation , tout passager devra désormais porter cette protection qu’est le casque a déclaré le premier responsable de la police national. Ainsi dès le lundi 14 août 2023, le passager est lui aussi est contraint de se protéger la tête sous peine de sanctions.

‘‘Dès la semaine prochaine, nous allons nous intéresser à la sécurité physique des personnes sur les motos. Les passagers doivent désormais porter eux-aussi des casques. Dans la pratique, le pilote et le passager courent les mêmes risques en cas d’accident’’, explique le Colonel Yaovi OKPAOUL.

Avant de justifier la deuxième phase de l’opération en cours: ‘‘Sur plusieurs cas d’accident, on a constaté que le pilote d’en sort mais pas le passager. Dès que ce dernier tombe de l’engin, difficile de le secourir. Parmi les 197 morts, il y a eu au moins 30% qui proviennent de cet état de choses’’.

Le colonel exhorte enfin les usagers des taxi-motos qui seraient réticents à l’idée de porter un casque, à se tourner vers les transports en commun ou encore les taxis pour leur sécurité.

Le Colonel a appelé à une prise de conscience des togolais afin qu’il y ait moins de morts sur les routes du pays.

This website uses cookies.

This website uses cookies.

Quitter la version mobile